article comment count is: 8

Policier Chance Kitsa, la mort d’un héros à Goma

La ville de Goma loue les mérites d’un policier exceptionnel, tué par des bandits armés qui tentaient de dévaliser une agence de mobile-banking dans le quartier Kasika. Le caporal Chance Kitsa, alias Idi Assan, est mort dans l’exercice de ses fonctions après avoir sauvé la vie du propriétaire de l’agence.

Le film de l’événement

Samedi 3 juin, fin d’après-midi. Cinq bandits armés attaquent une maison de service de mobile-banking dans la ville de Goma. Trois assaillants pénètrent dans l’agence, tandis que les deux autres restent dehors et tirent en l’air pour tenir la population à distance. Le policier Kitsa est à son poste à 20 mètres. Vite, il vole au secours d’une personne touchée par une balle. Idi Assan tire et réussit à tuer trois des assaillants. Un quatrième malheureusement touche le vaillant policier qui tombe. Ce bandit sera tué par la population en colère, témoin de la bravoure du policier. Le cinquième parvient à s’enfuir.

Idi Assan le policier est alors transporté d’urgence à l’hôpital, mais il ne survivra pas. Le propriétaire de l’agence, lui, aura la vie sauve. Sans peur face au péril, caporal Chance Kitsa, alias Idi Assan, a donné sa vie pour protéger l’agence et son propriétaire. La mort d’un héro que les habitants de Goma n’oublieront jamais.

Sa mort, tout un message

Quelques minutes après les faits, les réseaux sociaux s’enflamment et partagent les images de bravoure du policier. À Goma, les relations entre policiers et civils ont rarement été bonnes. Mais l’acte d’Idi Assan a changé la perception de la population en quelques minutes seulement. C’est une ville de Goma désormais unie qui s’est levée comme un seul homme pour rendre hommage à ce brave agent de l’ordre.

Les blogueurs et influenceurs de Goma ont décidé de lancer une campagne de sensibilisation pour venir en aide à sa famille, mais aussi pour immortaliser sa grandeur d’âme. Les notables du Nord-Kivu, plaident pour que le président de la République élève Idi Assan au grade de capitaine à titre posthume. Déjà lundi, lors du défilé hebdomadaire, le général Vital Awashango, numéro 1 de la police du Nord-Kivu, a honoré ce policier et promis de le décorer pour sa bravoure en l’élevant à un rang plus élevé au nom du commissaire général de la Police nationale congolaise.

Sa mort devrait inspirer d’autres policiers et agents de sécurité et leur rappeler leur mission : celle de protéger la population et ses biens. C’est également un message aux habitants de Goma, qui devraient faire confiance aux hommes en uniformes. La photo de Idi Assan est sur les profils des réseaux sociaux de milliers de Congolais, même au delà de Goma. Le héros a été enterré mercredi 7 juin 2017.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (8)

  1. Merci pour ton courage qui t’a conduit à ta dernière demeure. Cette marque de bravoure incite tes compatriotes et les autres membres de sécurité d’emboîter dans la mission principale qui est la leur. Certes, les fils et filles de Goma et la RDC penseront toujours à ce que tu as fait. Tu as été recruté et formé pour assurer la protection de la population et de leur bien et, c’est en accomplissant cette mission que tu es tombé avec honneur. Bravo. Tu restes un modèle et un exemple pour nous tous qui sommes appelés à défendre, d’une manière ou d’une autre, l’intérêt communautaire.

  2. Si des gens comme : John Numbi,Bisengimana Rukira Charles, Chalwe Ngwashi Raüs, Luzembo N’semi Laka Gaston, Oleko Komba Jean de Dieu, Katsuva wa Kasivwira Daniel, Kifua Célestin Josué et Banza Mujibu Justin qui ont servi un régime peuvent etre élevé au titre honorifique de « Grand officier » dans « l’ordre national héros nationaux alors Le caporal Chance Kitsa, alias Idi Assan qui vient de perdre sa vie pour la population nous demandons vite qu’il soit reconnu grand officier

  3. Paix à son âme ,malheureusement notre gouvernement ne sait pas remercier les familles de vaillant combattant comme celui ci.

  4. Malheureusement notre gouvernement ne sait pas remercier les familles de vaillant combattant comme celui-ci .Paix à son âme .

  5. Ce genre des policiers on en a très rare dans la PNC je m’imagine un endroit comme celui la il devrait y être au moins deux policiers. Mais notre héros est intervenu seul. C’est ce qui montre sa bravoure.