article comment count is: 0

Le Top de Yaga : la femme burundaise dans tous ses états

Au mois d’août, les quatre textes les plus lus sur notre plateforme parlent de la condition féminine. Loi sexiste et liberticide, célibat, traite des jeunes filles, prostitution, autant de sujets qui interrogent la place de la femme dans la société burundaise.Voici la synthèse de ce que vous avez lu et aimé sur Yaga.

Monsieur le Ministre, clarifiez votre loi

Un coup de gueule très attendu et salué par tous, ou presque. Face à un projet de loi aux contours flous, la blogueuse Dacia Munezero, révoltée, a fait grincer bien des dents, en commençant par celles de l’auteur de la proposition. Comme nous tous, elle n’a pas manqué de relever les paradoxes qui entourent ce projet de loi. Comment peut-on vouloir combattre un mal en pénalisant la victime ?

La jeune femme, complètement déchainée, s’est lâchée : « …Et au fait, n’y a-t-il pas d’habits indécents pour les hommes ? Et les tee-shirts justes-au-corps ? Et les jeans slim ? Ne sont-ils pas indécents ? Il faudrait qu’on les (viole pour que vous réagissiez ? Nous avons aussi des yeux et des pulsions qui pourraient être dangereuses pour les hommes. »

Même si certains parmi nous seraient enchantés d’être un peu malmenés intimement par les femmes, un projet de loi pareil, qui passe sans anicroche à l’Assemblée, nous pousse à réfléchir plus en profondeur à propos de nos élus.

Suivez l’intégralité de cet article sur : YAGA BURUNDI

 

 

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.