article comment count is: 2

Arrêtez ces discriminations contre les personnes vivant avec handicap!

Le Christ avait guéri un homme aveugle-né.

Un grand miracle qui a beaucoup étonné. Mais guérir tout le monde, ce n’était pas possible.

Cependant, la grâce divine est restée perceptible

Chez ceux qui ont été privés de guérison.

Bien des handicapés ont, pour cette raison,

Une vitalité tout à fait surprenante.

Même la bonne humeur n’est pas chez eux absente.

Serions-nous plus humains que les personnes vivant avec handicap ?

Avec le même sort que toutes ces personnes défavorisées,

Aurais-je pu être tout aussi courageux ?

C’est une question que souvent je me pose

Avec beaucoup d’angoisse et, peut-être, sans cause.

 

Aussi vrai que l’instinct de conservation

Est plus fort que tout mal, en toute occasion,

Il n’en reste pas moins que bien des handicapés

Sont très vulnérables et qu’ils ont besoin d’aide.

Mais ce qu’ils trouvent c’est discrimination,

Mépris et moquerie, ou incorrection.

 

Cela commence tôt, dans la famille même

Qui parfois néglige l’enfant qui est infirme.

Cet enfant est parfois carrément isolé

Dans sa propre famille, oh ! comme un exilé.

 

Ordinairement, des familles préfèrent envoyer à l’école

Les enfants dits normaux, en oubliant leur rôle.

 

Or l’enfant infirme peut être plus brillant,

S’il est scolarisé, que tel ou tel autre enfant.

 

Souvent son handicap est simplement physique.

Les droits des enfants donc, il faut qu’on les applique

Absolument pour tous, car leurs droits sont égaux.

Des personnes vivant avec handicap plus forts

Beaucoup d’infirmes font des résultats si beaux !

Beaucoup de non-voyants déchiffrent l’écriture

Que l’on a adaptée à leur propre nature.

 

Mais combien de centres a-t-on déjà créés

Pour que les non-voyants y soient bien encadrés ?

Même les sourds-muets, tout juste avec des signes,

Peuvent apprendre aussi, par des faveurs insignes,

À bien communiquer non seulement entre eux

Mais aussi avec tous, ce qui les rend heureux.

Discrimination dans le travail et dans les études

Or ceux qui parviennent à se rendre à l’école,

En se croyant bénis, y jouent un triste rôle.

Les enfants infirmes, on les met à l’écart

De toute activité,

cependant

leur part

Dans chaque domaine, même parascolaire,

Les encouragerait de façon salutaire.

 

Bien des handicapés excellent dans des sports,

Qu’on adapte, bien sûr, comme il faut, à leurs corps.

Le marché de l’emploi est presque inaccessible

À beaucoup d’infirmes, à qui tout est possible.

 

Ceux qui ont la chance de trouver un emploi

Se défendent très bien, et beaucoup mieux parfois,

Que ceux qui ont gardé leurs facultés physiques.

La ségrégation a des effets tragiques.

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (2)

  1. Bonjour je suis personne vivant avec handicape mes deux jambe ne fonctionne pas j’ai reçu des insultes de tout genre mais je pas arrêté de vivre j mon diplôme de l’ école secondaire et je me bat pour aller à université là discrimination n’est pas une bonne chose ont est aussi des être humains comme vous.

  2. Beaucoup de courage à vous. Croyez en vos rêves et n’abandonnez jamais. Que Christ vous assite.. Arrêtons de discriminer. C’est injuste…