article comment count is: 2

Communiqué de presse

Alors que les échéances électorales approchent, la communauté Habari RDC célèbre aujourd’hui ses deux ans d’existence. Fruit d’un partenariat entre les blogueurs congolais de quatre régions (Kinshasa, Kivu, Katanga et Kasaï) et l’ONG néerlandaise RNW Media, ce projet est né dans un contexte où la lutte pour l’alternance à la tête du pays devenait un enjeu crucial pour son avenir. Habari RDC est très vite devenu le porte-voix d’une jeunesse désabusée et, plus que jamais, tentée de se radicaliser.

Il y a deux ans, nous publiions notre premier article sur le site habarirdc.net sans nous douter que le projet prendrait l’ampleur qu’il a aujourd’hui. Plus qu’un blog, c’est un média qui s’est assigné comme mission de traiter l’information sans parti pris et sans dénaturer les faits, mais sans pour autant renoncer à sa spécificité qui est celle de mettre en avant les points de vue différents de ses blogueurs. Le fait de pouvoir émettre une opinion fait partie de la démocratie. Nous l’avons vite compris et en avons fait notre devise.

 En deux ans d’existence, nous avons obtenu une reconnaissance d’abord nationale puis internationale qui s’étend sur l’espace francophone et anglophone. On en veut pour preuve le Prix francophone de l’innovation dans les médias et le Prix Index On Censorship, gagnés successivement cette année 2018. Nous ne considérons pas ces récompenses comme un achèvement en soi mais comme une invitation à redoubler d’ardeur pour parvenir à nos objectifs.

Alors que la crise politique s’est installée en RDC depuis la non-organisation des élections en décembre 2016, les Congolais peuvent toujours se prévaloir de bénéficier d’une liberté relative sur Internet, contrairement à beaucoup de leurs voisins. C’est sur Internet qu’on retrouve de vrais débats de société qu’on ne voit pas encore ailleurs, alors que la presse traditionnelle (radio, télé, journaux) est muselée depuis environ 50 ans. C’est sur Internet que les autorités peuvent être critiquées pour leurs actions sans que cela ne puisse faire courir le risque de représailles immédiates.

Mais cette liberté totale en ligne est menacée par la crise politique qui va crescendo. Le cas des pays voisins, qui ont été privés de cette liberté, doit nous interpeller. La lutte pour une démocratie totale ne devrait pas aller sans le respect de la liberté en ligne. Habari RDC s’engage à s’associer à d’autres organisations pour cette fin.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (2)

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.