article comment count is: 0

Sopa ! Un scanner n’est pas une solution à toute maladie

Dans un billet qui a fait réagir nombre de Congolais, le blogueur Jean Chrysostome Tshibanda, victime d’une escroquerie dans des hôpitaux douteux, est arrivé à conclure que les scanners sont une arnaque de la part des médecins à Lubumbashi. Peut-être même au Congo. Une conclusion troublante, à mon avis, d’autant plus qu’en RDC beaucoup semblent se méprendre sur le mot même « scanner ». Une remise des choses dans leurs contextes me semble alors nécessaire.

Le CT scanner ou la tomodensitométrie est une technique d’imagerie médicale qui étudie les différentes coupes d’un organe. Il permet de visualiser par exemple l’étendue d’une lésion, en complément d’une radio ou d’une échographie.

Les CT scanners ne sont pas à la portée de tous

Le CT donne des images très précises de l’organe étudié. Ainsi, le but d’un scanner, contrairement à ce que dit l’article de Chryso, n’est  pas de déceler des maladies, mais de donner différentes représentations d’un organe sur plusieurs coupes.

En plus de leurs coûts variant de 35.000 $ à 250.000 $ selon l’état de la machine et sa configuration, sans compter les prix d’importation, ces appareils demandent un important budget aussi bien pour la maintenance que pour les techniciens souvent exposés à l’émission des rayons X. Ils sont de ce fait, disponibles dans seulement quelques grandes structures de santé à Lubumbashi et à Kinshasa. Leurs prix sont par ailleurs élevés, en moyenne 250$ pour un examen.

La triste réalité

Des charlatans n’hésitent pas à tromper, contre toute éthique, des personnes malades et leurs proches. Ils utilisent alors à tort et à travers le mot scanner, lui donnant une place prépondérante dans leurs offres, pour justifier leurs services coûteux. Une organisation médicale a même diffusé pendant des années, à Lubumbashi, des spots publicitaires promettant de détecter toutes les maladies avec un scanner.

Ce qui est triste c’est que les Lushois tombent facilement dans les pièges de ces faux médecins. Les miracles que promettent leurs faux scanners étant très souvent alléchants.

Ne tombons plus dans leurs pièges

L’article de Chryso Tshibanda aura eu le mérite de sonner l’alarme sur ces pratiques honteuses et sans scrupules de plus en plus répandues à Lubumbashi. Si le supposé médecin se vante de ses diplômes de mérites tanzaniens, maliens et j’en passe, mais qu’il n’a pas de diplôme congolais de médecine ni de numéro d’ordre visible sur son sceau, ne l’écoutons même pas. Rendons-nous dans un grand centre de santé reconnu ou un hôpital de référence pour une consultation plus sûre.

Mieux vaux se renseigner avant une consultation et ne pas hésiter à poser des questions sur des sujets mal compris. Ne nous laissons pas tromper par des prix trop attractifs, les examens de scanner ne coûtent pas 10 ou 20 $.

Un scanner n’est ni un médicament, ni un objet futuriste qui déniche toutes les maladies présentes dans un corps. Il renseigne simplement sur l’état actuel d’un organe.

Gloire Chabu

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (0)

  1. Il triste de constater que fort malheureusement ces Pseudo tradi praticiens « Moderne » opèrent en toute illégalité au vu et au su des autorités compétentes en la matière, allant jusqu’à passer des publicités sur la chaîne nationale sans être aucunement inquiété. Il est grand temps que le ministre ayant dans ses attributions la santé publique reprennent en main les rênes de ce secteur, afin de mettre hors d’état de nuire tout ces charlatans venus de divers horizons, comme si d’où ils viennent il n’y avait plus de personnes malades. Le scanner, pour terminer, n’est qu’un outil supplémentaires aidant un diagnostic plus précis pour des soins appropriés. Il n’a donc rien avoir avec tous ces machins qui détecteraient soi-disant toutes les pathologies dans un quelconque organisme. La prudence s’impose.

  2. sérieux on en connais bcp à Lubumbashi et ça nous attriste bcp vu le nombre des gens qui y vont, mais c dû bcp plus au coût du CT Scanner

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.