article comment count is: 0

Eternit et son ciment-amiante : ce poison dans nos maisons !

Vous avez sûrement déjà entendu ce mot : Eternit. Prononcé par un maçon, un architecte ou un autre spécialiste du bâtiment, Eternit est le nom d’une société belge spécialisée dans la fabrication de fibrociment ou ciment-amiante. Ses produits courants sont notamment les toitures ondulées, comme celles que l’on retrouve par exemple dans les logements collectifs construits par l’ex Office national du logement.

Eternit utilise donc de l’amiante et les propriétés de l’amiante, notamment comme isolant thermique résistant mieux à la chaleur et au feu, ainsi que sa durabilité (entre 30 et 50 ans), en ont fait un produit prisé dans l’industrie du bâtiment. Son usage s’est largement généralisé dans la construction des immeubles et maisons d’habitation.

L’amiante : polluant et cancérigène

Des études menées sur le long terme ont révélé le caractère cancérigène de l’amiante dont les particules, une fois inhalées, attaquent les voies respiratoires. L’amiante se libère sous l’effet de la détérioration des plaques des toitures dans lesquelles il se trouve. Les rayons ultraviolets du soleil, la pluie, le vent ou l’humidité sont les principaux éléments qui dégradent les toitures, érodant le ciment en libérant l’amiante qu’il contient dans l’atmosphère. Depuis, son usage dans le monde s’est arrêté, et les bâtiments dans lesquels ont été utilisés ces matériaux, ont soit été détruits, soit rénovés.

Et en RDC ?                                                    

La société Eternit s’est installée dans notre pays en 1947. Un reportage indique que durant cette période, jusqu’en 1969, près de 20 millions de mètres carrés de toitures en fibrociment, ont été produites par la branche congolaise. Les principaux clients de la société se recrutaient autant parmi les particuliers que parmi les sociétés de construction spécialisées. Le danger ne provient pas des plaques elles-mêmes, mais de leur détérioration avec le temps. Quant aux effets secondaires, les experts estiment qu’ils se manifestent sur une période de 10 à 60 ans.

Des cités et des quartiers entiers de notre pays ont été construits avec des matériaux contenant de l’amiante. Faute d’entretien, ces matériaux sont en train de se dégrader, libérant petit-à-petit ce polluant dans l’air. Il est temps de prendre nos précautions.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion