article comment count is: 4

Festico : un festival interscolaire fait le théâtre classique à Goma

Du 24 au 28 avril prochains, la ville de Goma, dans l’Est de la République démocratique du Congo, vivra son premier festival de théâtre scolaire. Son principal but est de réveiller la culture du théâtre chez les jeunes dès leurs études secondaires.

Le théâtre est un vecteur de l’éducation, de la transmission des valeurs et de partage de la diversité culturelle. Malheureusement depuis près de deux décennies, cet art avait disparu de nos écoles. L’heureuse période de grands dramaturges locaux de Goma comme Victor Mosange ou Magloire Paluku ne sont plus que des souvenirs.  La belle époque où des troupes théâtrales scolaires interprétaient des classiques est passée. Mais la bonne nouvelle c’est qu’il y a espoir de retour de ces temps, grâce notamment au Festico (festival scolaire).

Du spectacle aux fêtes

Il y a 20 ans il existait des salles de spectacle dans cette ville touristique de la RDC. Spectacle au vrai sens du mot. On y interprétait “Le malade imaginaire’’ de Molière ou encore le ‘’Cid’’ de Pierre Corneille. C’était duvrai théâtre. Mais aujourd’hui il n’en existe presque plus. C’est devenu des salles de fête et rassemblements des militants des partis politiques. Non pas que je sois contre l’amusement, non. Seulement, l’esprit du spectacle où l’on venait admirer l’art dramatique, les talents et les meilleures inventions artistiques a disparu, laissant place à ce qui est tout son opposé : des fêtes.

Festico pour  le divertissement et l’apprentissage du Français

Trois jeunes acteurs de théâtre de Goma sont derrière cette initiative de faire renaître le théâtre à Goma : William Weteshe, Sylvain Shetambaga et Lucien Kamundu. Selon eux, ce sera une occasion de se divertir, d’apprendre la tolérance et la paix aussi. « Les thèmes tourneront autour de  la paix, la cohabitation pacifique, la tolérance des mariages exogamiques », explique l’un d’eux. Mais cela permettra aussi aux élèves de parfaire leur Français, qui reste notre langue officielle. Ce Festival ouvrira la porte aux concours interscolaires de théâtre. J’espère que les beaux temps vont revenir.

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (4)