article comment count is: 0

Finale aller de la Coupe de la Confédération : Mazembe gagne sans rassurer

En ce qui me concerne, ce n’est pas le match qui m’a le plus passionné. Avant ou après le coup d’envoi j’étais assez peu emballé. Surtout quand je me souviens de l’élimination de nos Léopards du CHAN et du Mondial de football. Cependant pour ce match de Mazembe ce dimanche, je ne pouvais pas perdre de vue qu’il s’agissait tout de même d’une finale de coupe d’Afrique des clubs.

Dans les rues de Lubumbashi, l’engouement n’était pas de taille. Pourtant, au cours des années antérieures, les Lushois ont été habitués à des caravanes motorisées en prélude à un match important du Tout puissant Mazembe. À tel point que de tels rendez-vous étaient le sujet de toutes les conversations dans les rues. Mais voilà ! La politique et la crise économique sont passées par là. Avant de discuter football, il faut être sûr que l’horizon est plus ou moins dégagé. Il y a mieux à faire donc.

Ce dimanche, les deux clubs à l’honneur, à savoir le TP Mazembe de RDC et Super Sport United d’Afrique du Sud, se rencontraient pour la troisième fois cette année. Et au vu des  deux premiers résultats (2-2 à l’aller et 0-0 au retour), on ne pouvait que très difficilement parier sur  la victoire de l’un ou de l’autre en cette finale aller. Ainsi, on ferait mieux de s’abstenir de désigner à l’avance qui serait le champion à l’issue des deux finales.

Les deux adversaires se connaissaient si bien que lorsque l’arbitre algérien du match a donné le coup d’envoi, ils se sont tous rués à l’attaque sans attendre un round d’observation. Ça donnait des frissons aux supporters de part et d’autre, mais les amoureux du jeu pouvaient se régaler. Dès l’entame du match on a pu relever ces quelques actions notables :

A la quatrième minute, le Zambien de Mazembe Renford Kalaba contrôle un long ballon dégagé par la défense adverse et sans plus tarder envoie un tir fumant. Le gardien sud-africain aurait pu être surpris, heureusement pour lui le tir n’était pas cadré.

A la douzième minute, Super Sport United lance une attaque par Thuso Phala. Celui-ci réussit d’un geste technique notable à se débarrasser de Kasusula, avant de faire un centre sur son coéquipier Bradley Grobler qui à son tour enchaîne par une frappe, mais rate le cadre. Ceci constituait alors un avertissement sans frais pour les Congolais.

A la quatorzième minute, on assistait à une nouvelle attaque sud-africaine. Grobler fait une passe à Phala. Ce dernier dévie le ballon vers Wome qui tire vers le but congolais, mais le gardien du TP Mazembe, Ley Matampi réussit un sauvetage.

C’est à la dix-huitième minute où, contre le cours du jeu, Mazembe ouvre le score par son joueur malien Adama Traoré. Contre le cours du jeu car jusque-là  les vraies occasions de marquer étaient plus sud-africaines que congolaises. Après ce but, les joueurs du coach Pamphile Mihayo ont semblé prendre l’ascendant sur leurs adversaires mais pas pour longtemps. Super Sport United n’était pas venu juste pour limiter les dégâts à Lubumbashi et espérer gérer son destin au match retour.

Bref, le match dans son ensemble se résume en ceci : ouverture du score par les Congolais, égalisation des visiteurs, second but des Congolais et c’est tout.

Le plus sévère des analystes pourrait ajouter que ce score de 2 buts à 1 en faveur de Mazembe ne reflétait pas la physionomie du match. De mon côté, je ne lui donnerais pas tort. Tout se jouera au match retour le samedi prochain en Afrique du Sud.

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.