article comment count is: 1

Habari RDC fête son premier anniversaire

Loin du bilan d’entreprise, au risque de nous contenter d’un exercice d’autosatisfaction, douze mois après son lancement, nous pouvons affirmer la tête haute que Habari RDC tient le coup. Nous sommes passés à travers vents et marées, mais les lecteurs sont au rendez-vous.

Habari RDC est un projet qui doit son existence à la ferme volonté d’une équipe de blogueurs congolais, mais aussi au soutien de son grand partenaire néerlandais RNW. Le projet fonctionne essentiellement sur Internet, mais de nombreuses activités offline sont également organisées, notamment des conférences, des productions radios et des formations. Comme tous les projets de médias en ligne, le passage de la phase de lancement à la phase de maturité a été assez rapide. Souvent, il arrive que des projets meurent avant leur premier anniversaire, en dépit de quelques succès enregistrés durant le parcours. Pour Habari RDC, l’an un du projet a plutôt été une réussite dont nous pouvons nous féliciter à ce jour.

Un contexte difficile pour la presse au Congo

On ne peut se le cacher Habari RDC est un projet de blogueurs et non de journalistes. Mais son travail est assimilable à celui de la presse classique. Souvent les problèmes que rencontrent les acteurs de la presse sont les mêmes que ceux de blogueurs, à quelques exceptions près. Parmi ces problèmes, il y a surtout l’atteinte à la liberté d’informer qui se manifeste par des intimidations et des arrestations arbitraires, voire des assassinats.

Ceci nous pousse à considérer l’avenir avec une dose de scepticisme et à ne pas faire de ce premier anniversaire une simple occasion de partager un verre. Cet anniversaire est plutôt une occasion pour nous de méditer, de nous évaluer et de renforcer notre détermination dans ce combat pour la liberté d’expression et pour le respect des droits de l’homme.

Journalistes et blogueurs, nous sommes résolument engagés dans cette lutte, en dépit de la détérioration sans cesse croissante des conditions de sécurité dans notre pays. Tous ceux qui informent et émettent une opinion en utilisant Internet ou la presse en RDC sont conscients du danger qui les guette. La prudence est donc de mise. Ce n’est pas parce qu’on croit avoir la vérité de son côté qu’on doit s’exposer au péril.

Des raisons de garder le moral

Les milliers de personnes qui lisent Habari RDC quotidiennement sont une grande source de satisfaction et même de consolation pour toute notre équipe. La confiance que les lecteurs ont placée en nous et le fait qu’ils nous soient restées fidèles une année durant nous font oublier presque ce contexte délétère du pays dans lequel nous travaillons. C’est donc à vous nos lecteurs que nous adressons nos sincères remerciements. Sans vous, Habari RDC ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui.

Un grand Habari grâce à de grands blogueurs

Aujourd’hui plus d’une centaine de blogueurs alimentent régulièrement nos pages. Ils sont journalistes, médecins, étudiants, professeurs, chercheurs d’emploi ou encore artistes et ils font le bonheur de nos lecteurs. Leurs textes, leurs caricatures, leurs vidéos et photos suscitent des débats souvent passionnants, car ils touchent du doigt les problèmes de la société. Sans tous ces blogueurs non plus, Habari RDC ne serait pas arrivé au succès qui est le sien aujourd’hui. Ce qui caractérise nos blogueurs c’est le sérieux, la rigueur, le professionnalisme et la passion dans leur travail quotidien. Ils partagent avec plaisir des anecdotes parfois insolites, suscitant chaque fois un débat citoyen dont a besoin notre société. À ces blogueurs je décerne un « diplôme de mérite ».

Vive Habari RDC ! Vive la diversité des opinions !

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

  1. J’ai lu l’article, une magnifique plume qui retrace avec simplicité, concision et surtout precision, le travail combien louable qu’abattent ces jeunes blogueurs conscients de la nécessité qu’il y a à léguer aux générations futures, un Congo plus beau qu’avant !