article comment count is: 0

La haine contre les noms et prénoms kasaïens : un autre fléau

Certains Congolais ont développé un autre type de haine tribale contre les Kasaïens. Ils haïssent non seulement la tribu luba, mais aussi les noms et les prénoms à consonance kasaïenne. Ce type de haine est de plus en plus présent sur les réseaux sociaux.

Sur Twitter ou sur Facebook par exemple, il suffit qu’un Kasaïen fasse une publication ou un commentaire qui ne plait pas pour qu’on s’en prenne à son nom. Plusieurs fois, je suis choqué de voir des réactions du genre : « Vous êtes mauvais vous les gens aux noms de Kazadi, Kadima, Mulumba, Mutombo ou les noms qui commencent par ‘tshi’ : Tshimanga, Tshilombo… » J’ai vu même des journalistes tenir ce type de raisonnement. Ridicule !

Dès qu’on voit ton nom, on tire déjà une conclusion

Dans les débats politiques, tout Kasaïen est considéré comme un partisan du président Félix Tshisekedi. Or, c’est faux ! Pourtant, toute opinion émise par un Mukendi, Ilunga, Kalonji, etc., est mal vue. Je pense que c’est une erreur de croire que tout Kasaïen soutient Félix Tshisekedi. C’est la haine tribale qui justifie ce genre de considérations. Car, des gens comme Boshab, Tshiala Muana, Francis Kalombo, Claude Mashala et bien d’autres sont des Kasaïens mais n’ont jamais soutenu Félix Tshisekedi. Ils sont au PPRD et dans d’autres partis de l’opposition.

Il n’existe pas de noms exclusivement kasaïens

Les noms et prénoms kasaïens ne sont pas qu’au Kasaï. Détrompez-vous ! On les retrouve dans d’autres tribus et provinces du Congo. Des noms tels que Muamba, Ilunga, Ngoy, Mputu, Mulunda, Mutombo, Ntambwe, Mbala, Kazemba, etc., sont du Kasaï, mais on les retrouve aussi dans les tribus du Katanga, du Bandundu et même du Maniema. Exemple : Mutombo Dikembe est un Kasaïen ; par contre Deogracias MUTOMBO est un Katangais. Ngoy Kasanji est un Kasaïen, mais Patrice NGOY Musoko est du Bandundu, NGOY Mulunda et Aimé NGOY Mukena sont du Katanga. Yves Muamba est du Kasaï, mais Thambwe MUAMBA est du Maniema, la liste n’est pas exhaustive.

Même tous les noms commençant ou se prononçant par « tshi » ou « Ci » ne sont pas que kasaïens. Chikez Diemu n’est pas Kasaïen ; l’ancien gouverneur Marcelin Cishambo n’est pas non plus Kasaïen… Cette même haine tribale est celle qui fait dire aux Congolais de l’Ouest que toutes les personnes portant des noms à consonance rwandophone dans les provinces de l’Est sont des Rwandais. Pourtant, ce n’est pas le cas.

Bref, Congolais, évitons la haine et les discriminations basées sur les noms. Le fait que les mêmes noms se retrouvent dans plusieurs tribus et provinces prouve que nous sommes une même nation.

 

 

 

 

 

« Cet article est écrit avec l’appui technique d’Internews, grâce au financement de la coopération suédoise, l’USAID et la coopération suisse.  Les opinions partagées dans cet article ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Agence Suédoise de Développement International (ASDI), de l’USAID, la coopération suisse, ainsi que des gouvernements suédois, des États-Unis et suisse. »

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion