article comment count is: 0

Insultée, stigmatisée parce qu’elle a le VIH

Jolina (nom d’emprunt) est une jeune fille de 21 ans. Lors d’un examen à l’hôpital, on lui a diagnostiqué le VIH. Une infirmière en a informé ses parents et l’information s’est retrouvée dans la rue. Jolina est stigmatisée.

Quand on dit « le monde est méchant », c’est une réalité. Tu es malade, les gens se moquent de toi au lieu de compatir. C’est ce qui est arrivé à Jolina. Son péché : avoir contracté le VIH. Elle n’a eu aucun soutien dans cette épreuve. Les gens doivent cesser ce genre de violences contre la femme.

« Voilà ! C’est une prostituée ! »

La jeune fille a commencé à maigrir, non seulement du fait de la maladie, mais surtout des soucis. Elle a failli se suicider lorsque l’une de ses amies a publié deux de ses photos sur les réseaux sociaux. Son amie faisait une comparaison entre la première photo où l’on voit Jolina en très bonne santé et une autre où elle a maigri.

Et dans le quartier, le sujet alimente les conversations. Des commentaires impitoyables tels que : « C’était donc une prostituée ! », « Voilà le salaire de l’impudicité »…

Pourtant, rien n’indique que c’est dans la prostitution que Jolina a contracté la maladie. Un objet tranchant contaminé peut transmettre le VIH. Et même si Jolina avait eu la maladie par un rapport sexuel, elle ne mérite pas de telles insultes. On devrait la soutenir dans cette situation.

Stop aux violences sexistes !

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion