article comment count is: 3

Jeunes et vieux, tous les politiciens ont échoué en RDC

Le président Joseph Kabila a associé plusieurs jeunes à la gestion de la RDC. S’il faut dresser un bilan, il est bien négatif, à plusieurs points de vue. Mais ce bilan ne saurait être imputé au président seul. Car, en effet, jeunes et vieux, tous ont échoué. Voici pourquoi.

A ses 29 ans, Joseph Kabila arrive au pouvoir après l’assassinat de son père Laurent-Désiré Kabila, le tombeur de Mobutu. Le jeune Kabila est ainsi présenté, imposé, propulsé et soutenu jusqu’en 2015 par de nombreux vieux de la politique congolaise. Aujourd’hui, beaucoup le désavouent et ils sont nombreux à être entrés en opposition avec lui, une année avant l’expiration de son dernier mandat. Ils accusent Kabila fils de ne pas vouloir quitter le pouvoir.

Les vieux politiciens avaient accepté Kabila pour une bonne raison : manipuler le jeune général à peine sorti du maquis. Il est à l’époque sans expérience diplomatique, politique et administrative. Mais personne ne soupçonnait qu’il apprendrait « le métier » si vite, jusqu’à dribbler ses maitres.

Kabila, l’espoir de tout un peuple

Après les élections pluralistes de 2006 qu’il gagne face à Jean-Pierre Bemba, Joseph Kabila fait naître l’espoir chez de nombreux Congolais, les jeunes surtout. Les perspectives politiques et économiques semblent lui réussir. C’est la renaissance de la RDC, ou presque. Mais trop vite, il devient victime de ses alliances et de la multitude de conseillers dont il s’est entouré.

Pauvre Kabila ! Ses proches se clivent et clivent même l’économie. Jeunes et vieux sont au service de leur ventre. Dans une interview, aux Etats-Unis, Kabila aurait même reconnu qu’il n’avait pas trouvé sept collaborateurs sûrs pour changer la RDC. Voilà pourquoi l’ambitieux projet de société, les « 5 chantiers », est devenu une coquille vide.

Kabila a échoué aussi avec les jeunes

Malgré ce monde compliqué qui l’entoure, Kabila se forge un caractère et assainit son entourage au fil des années. Il réussit à éloigner certains vieux loups, principalement des « mobutistes », mais pas tous. Il garde dans son entourage les vieux gouverneurs Mwando Nsimba et Gabriel Kyungu, mais aussi Pierre Lumbi ou encore Antoine Gizenga qu’il nomme premier ministre en 2006.

Kabila propulse aussi plusieurs jeunes jusqu’au sommet de l’État. C’est le cas de Vital Kamerhe qui devient président de l’Assemblée nationale, troisième personnalité du pays donc. Moïse Katumbi rayonne au Katanga comme gouverneur, ses collègues, Julien Paluku au Nord-Kivu et Ngoyi Kasanji au Kasaï-Oriental. Ils sont une fierté de la jeunesse, ou presque.

Mais une fois de plus, la révolution sociale promise aux Congolais en 2011 n’arrive pas. La révolution de la modernité se transforme en révolution de la médiocrité et de la pauvreté. Kabila échoue, et les jeunes ne le lui pardonnent pas. Les mouvements citoyens Lucha et Filimbi lui demandent déjà de préparer son départ, bien avant la fin de son mandat.

Ensemble on réussira

Les vieux, parfois anciens mobutistes, s’unissent aux jeunes comme Kamerhe, Katumbi et Fayulu pour réclamer le départ de Kabila. L’alliance du G7, de la Dynamique de l’opposition et du Rassemblement de l’opposition remet le vieil opposant Etienne Tshisekedi sur les rails.

Vous êtes libres d’avoir votre propre opinion sur les faits que je viens d’évoquer, vous ne violez pas la Constitution ! Quant à moi, mon opinion est toute simple : si certains vieux politiciens se révoltent aujourd’hui contre Kabila, c’est parce qu’ils le savent fini et fragilisé, alors qu’il n’a plus de légitimité. En revanche, si les anciens jeunes Katumbi, Kamerhe, et autres ont à dire, ce n’est sûrement pas parce qu’ils ont fait mieux que Kabila.

Je pense que du point de vue du bilan, tous ont échoué. À présent, il faut qu’ensemble, jeunes et vieux pensent à la RDC plutôt qu’à leur ventre. S’entraccuser ne change rien.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (3)

  1. Cela me fait penser à une vieille chanson de Georges Brassens… qui est toujours jeune : « Le temps ne fait rien à l’affaire : quand on est con, on est con. Quand advient qu’on soit grand-père, quand on est con, on est con » !

  2. Je suis d’accord ,tous ont échoué,Kabila n’est pas le seul responsable du mal et de la misère du peuple congolais.C’est trop facile de le pointer du doigt.Il a échoué avec toute son équipe,tous ceux qui l’ont entouré sont des vraies parasites,qui n’ont œuvré que pour leur ventre et ceux de leur famille au détriment de la population.Les personnes à incriminer ce sont tous ceux qui ont travaillé avec lui,s’ils avaient été à la hauteur des missions leur confiées ,la RDC ne serait pas dans l’impasse et les souffrances inutiles actuelles.Mais ,lui même Kabila ,qu’est ce qu’il a fait depuis toutes années?A-t-il pris des mesures pour sanctionner et punir ceux qui ont dilapidé l’argent de la reconstruction du pays et détruit ainsi tout un pays ?Des millions des morts,et ça continue,il est incapable de sécuriser la nation.L’impunité,voilà le mal congolais,depuis Mobutu.Les soient disant politiciens arrivent au pouvoir mains vides ,une fois au poste de dirigeant ,le lendemain deviennent millionnaires avec l’argent destiné à construire le pays,au vu et au su de tous.C’est ce qui choque.L’argent de l’Etat appartient à toute la nation et non pas à une poignée d’individus qui se considèrent comme des dieux parce que riches( au Congo, car en Occident c’est autre chose que d’être riche), avec des moyens indus. Nous qui vivons à l’étranger,nous avons honte de notre pays la RDC,honte de cette misère sans issue,pourtant les mêmes personnes continuent à s’accrocher au pouvoir comme des sangsues.Malheureusement ,c’est le pauvre Kabila qui est la tête de l’iceberg.Il a échoué sur tous les plans de la vie,il n’a pas su protéger le Congo,tous les pays frontaliers font ce qu’ils veulent sur le territoire national.les ressources minières du Congo sont pillés par les sociétés étrangères et même des individus. La RDC est un eldorado,il suffit de voir comment les vols internationaux sont pleins tous les jours .Tout le monde s’enrichit avec les ressources du Congo ,mais les congolais sont démunis de tout.C’est inadmissible .Si Kabila avait œuvré pour le bien des congolais ,il serait peut être resté président à vie,car le congolais est un peuple pacifique et jouisseur ,mais il n’a rien fait pour ce peuple,il continue à s’accrocher au pouvoir ,il n’a plus rien à prouver aux congolais.La RDC est une nation,les hommes passent mais le pays reste,est ce que les politiciens peuvent-ils comprendre que la REPUBIQUE est une ( res publica : chose publique). On ne peut pas diriger une chose publique comme on dirige son foyer.Et puis,et puis,et tous ces faux opposants ,les ceci ,cela,sans culture politique qui cherchent à acquérir le pouvoir pour leur ventre,qu’est ce qu’ils peuvent apporter aux congolais? Rien,si ce ne sont des luttes fratricides pour enfoncer d’avantage les congolais dans le gouffre.Donc nous tournons en rond,il n’y a aucun espoir ni du côté de la MP qui s’accroche et use de toute sorte de ruse pour garder le pouvoir ,ni de l’opposition qui a perdu tout son contenu pour sortir le pays de de chaos.Donc nous vivons le jour au jour,ne sachant pas qu’est ce qui va se passer demain

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.