article comment count is: 0

À Mbujimayi même les cambriolages sont innovants !

Vous parlez du talent ? Eh bien, les cambrioleurs en ont aussi ! Bah oui ! Ils font eux aussi recours à des méthodes un peu plus originales, innovantes… Je vous raconte.

Je ne parle pas des bandits à mains armées, mais des voleurs simples qu’on appelle à Mbujimayi « binvi ba nzolu » (voleurs de poules). À travers la fenêtre ou un trou quelconque sur votre maison, ils peuvent, pendant que vous dormez, pulvériser un liquide ou une poudre très somnifère. Quand vous l’inhalez, waouh, cela vous fait dormir comme un loir ! Et les voleurs peuvent casser la porte, emporter tout de la maison et vous laisser toujours profondément endormi. Voilà le truc ! N’est-ce pas original ?

Parfois, ils peuvent vous transporter et vous déposer à l’extérieur pendant que vous ronflez toujours. Bon ! Moi aussi je doute un peu… Mais il paraît que ce n’est pas une simple poudre somnifère : d’aucuns disent que ce seraient des fétiches.

Un type avait l’habitude de voler les rideaux du quartier comme ça. Vous vous réveillez le matin, il n’y a plus de rideaux à votre porte ! Imaginez ce que ça donne ! Certains ont tout simplement décidé de ne rien mettre à leurs portes, à cause de ce voleur. Mais un jour, mal lui en prit : on a mis la main sur lui et on l’a brûlé vif.

Sacrés voleurs de panneaux solaires

Voici ce qu’il s’est passé dans le quartier où je vis à Mbujimayi. C’était une de ces nuits sans électricité. Des voleurs débarquent chez un voisin vers 3 heures du matin pour voler un panneau solaire. De temps en temps on a ce genre de visite. Ils n’étaient pas armés, raison pour laquelle ils ont une astuce pour se protéger. Ils bloquent de l’extérieur toutes les portes des maisons voisines pour empêcher les gens de sortir et de les attraper.

Ainsi, avec des cordes, ils ont bloqué toutes les portes des maisons sur un rayon de 200 mètres à la ronde, emprisonnant ainsi les occupants à l’intérieur. Quel courage ! Ils ont ensuite grimpé sur le toit et descendu deux panneaux solaires, en toute quiétude. Pas possible de sortir pour les pourchasser. Les portes sont condamnées ! Vous devenez prisonnier dans votre propre maison. Et le matin, les occupants des maisons criaient aux passants :  « S’il vous plaît, aidez-nous à ouvrir cette porte. Des cons nous ont enfermés ! » Formidable ! C’était même rigolo.

Quand les fils barbelés ne servent à rien

Un autre endroit où l’on a volé des panneaux solaires c’était une maison bien clôturée par des murs avec des fils barbelés. Les cambrioleurs (non armés toujours) ont d’abord sectionné un câble électrique pour bien opérer dans le noir. Ils ont alors posé trois sacs remplis de sable sur les barbelés. Ça alors ! Je ne sais pas par quelle magie l’un d’eux a réussi à grimper sur ce mur de près de trois mètres de haut. S’il a utilisé une echelle ou pas je ne sais.

Là encore, il a bloqué les portes à l’extérieur et a réussi à emporter un gros panneau solaire. Un virtuose du vol ! Il faut du talent pour faire un tel cambriolage. Je pense que c’est ce qu’on peut appeler cambrioler avec brio, sans arme !

 

Partagez-nous votre opinion