article comment count is: 2

Quatre choses qu’il faut absolument dire à votre fiancé(e)

Quand j’étudiais en Russie (2012), j’avais une copine que j’avais rencontrée sur un site de rencontre sur Internet. Elle s’appelait Natasha. Lorsque je l’ai rencontrée pour la première fois, elle m’a assuré qu’elle était célibataire. Mais après quelques mois, elle me révèle qu’elle était mariée, mais que son mari était en prison. Je n’en croyais pas mes oreilles. J’ai effacé son numéro, j’ai coupé toute communication et je ne l’ai plus jamais revue. Je ne voulais pas subir la colère d’un mari criminel.

Comme Natasha, beaucoup de jeunes gens, filles ou garçons, mentent pour gagner le cœur de leurs amants ou futurs époux. Chacun veut se présenter comme un être idéal et fait tout pour cacher ses défauts.

Je ne soutiens pas qu’il faille absolument tout dire à l’homme ou à la femme avec qui on espère vivre « jusqu’à ce que la mort nous sépare ». Mais grâce à ma courte expérience d’homme nouvellement marié, j’ai appris qu’il faut éviter de mentir sur 4 choses ci-après, surtout en période de fiançailles.

      1.Les richesses

Comme on le sait, le matérialisme existe depuis que le monde est monde. Et certaines personnes choisissent un époux ou une épouse qui a la capacité de gagner de l’argent et de mettre la nourriture sur la table. C’est donc tentant, surtout pour les hommes, de faire tout pour paraitre riches en exhibant de beaux habits, des voitures, ou en faisant croire à leur future épouse qu’ils ont beaucoup d’argent ou un bon travail.

Le problème est que quand on ment sur ce genre de choses, la réalité finit par te rattraper. Quand tu es jeune, c’est mieux d’être réaliste et de dire la vérité à ta future épouse. « Chérie, nous sommes jeunes, nous n’avons pas encore grand-chose comme richesse, mais en travaillant dur, je suis sûr que notre vie s’améliorera petit-à-petit ». C’est cela qu’il faut dire. Comme ça, quand tu seras marié, ton épouse te fera confiance dans des moments de difficultés financières, et vous ferez tout pour les régler ensemble.

      2.Les maladies incurables

Quand vous vous mariez, vous vous promettez de vous aimer « dans la joie comme dans la souffrance ». Bien sûr, personne ne souhaite que la « souffrance » vienne gâcher le bonheur du mariage. Ainsi, chacun préfère épouser un homme ou une femme en bonne santé. Mais pour ne pas donner la fausse impression d’être bien portant, vaut mieux le dire tout de suite à votre fiancé(e) si vous avez une maladie sérieuse. Ainsi, votre partenaire choisira de vivre avec vous en connaissance de cause. S’il (elle) préfère vous quitter à cause de votre maladie, c’est qu’il (elle) n’est pas fait(e) pour vous.

      3.La tribu ou l’ethnie

En Afrique, le tribalisme est trop fort et affecte le bonheur des mariés. Les stéréotypes concernant certains groupes ethniques rendent la vie dure. Certains jurent qu’ils ne se marieraient jamais avec les gens de telle tribu ou telle ethnie. On sait que c’est de la foutaise de rejeter une personne juste parce qu’elle est d’une autre tribu, mais il ne faut pas ignorer la réalité. C’est donc important que chacun connaisse le groupe ethnique ou la tribu de l’autre dès le début.

     4.Les enfants nés hors mariage

Il arrive que le jeune homme ou la jeune femme que vous voulez épouser ait déjà eu un enfant avec un autre partenaire avant le mariage. Certains cachent cet enfant loin de leur nouveau foyer, ou simplement prétendent que c’est un petit frère ou une petite sœur. Cet enfant fera partie de la vie de votre partenaire, qu’on le veuille ou non. C’est pourquoi, il ne faut jamais le cacher. Si votre partenaire vous aime vraiment, il doit comprendre qu’il doit aimer votre enfant aussi. S’il ne veut pas supporter votre enfant, c’est qu’il n’est pas fait pour vous.

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (2)