article comment count is: 2

Religion en RDC : punition pour certains, bénédiction pour d’autres

La triste scène se déroule dans une église de Lubumbashi. Contrairement aux consignes de sa communauté qui veut que le soir le jeûne soit rompu, Gloria* a passé plus de trois semaines en prière sans se nourrir. Gloria a choisi de faire souffrir son corps en ne le nourrissant pas, dans l’espoir d’un miracle. Mais je ne vois pas comment en délaissant le lit de son mari, elle aurait pu tomber enceinte.

Les chrétiens congolais sont malheureusement caractérisés par une vie de sacrifices étonnamment vains. Cette façon d’être croyant n’aide pas la RDC. Au contraire, elle mène à la mort, à la déstructuration des familles. Puisque le désir des miracles finit par fabriquer des pasteurs thaumaturges qui en fait, sont hypocrites, et n’hésitent pas à accuser de sorcellerie, enfants et vieillards.

Une chrétienté qui déstructure la société congolaise

La sainteté est pour beaucoup réservée à l’église. Une fois dehors, c’est la triche dans les entreprises, c’est la corruption, les violences, etc. En RDC, les religieux s’engagent même dans des manœuvres politiques visant à défier les lois ou à les manipuler, comme l’ont fait les responsables des Eglises de Réveil, dressés contre les évêques catholiques qui avaient appelé en novembre 2015, au respect de la Constitution. Tout cela pour s’enrichir !

Les Congolais aiment soigner la forme, montrer qu’ils croient et oublient royalement le reste. Quand ils se rendent au Vatican, à Jérusalem ou à la Mecque, quels croyants ! Mais lorsqu’on les voit vivre, parfois on se demande s’ils croient vraiment en Dieu.

C’est la voie que semblent suivre ceux qui le plus souvent exhibent leur foi. Des hommes instrumentalisent la religion pour diviser dans le but de régner, des pasteurs accusent de sorcellerie des enfants qu’ils n’osent pas exorciser. Le sens du devoir et de la responsabilité semblent finalement ne rester qu’un simple slogan, l’essentiel étant d’être vu croyant. Je me demande comment serait-il possible que Dieu souhaite qu’on le serve ainsi !

* Le nom a été changé

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (2)

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.