Speak_Goma_photo de famille, credit photo habari rdc-Goma
article comment count is: 0

#TogetherWeSpeak : à Goma, des étudiants parlent d’unité et du dialogue

Habari RDC Goma a réuni une trentaine d’étudiants venus de différentes universités pour parler cohésion, unité et dialogue. C’était dans le cadre de la campagne #SPEAK initiée par Civicus Alliance, un partenaire de Habari RDC. Une charte de bonnes valeurs a été signée par les participants à Buhimba, à une dizaine de kilomètres de Goma le 20 septembre dernier.

Habari RDC est convaincu qu’il est indispensable que les étudiants des universités de Goma vivent en harmonie les uns avec les autres. En tant qu’élites et cadres de demain, appelés à résoudre les problèmes de la société, nous ne devrions pas nourrir la haine entre nous. Nous devrions être caractérisés par l’unité et l’amour. Un proverbe français dit : « Le feu brûle plus haut si chacun apporte son morceau de bois. »

Dialoguer pour résoudre les différends

Les jeunes invités ont reconnu que certains conflits existaient entre différents étudiants de différentes universités. Occasion pour le président du Conseil provincial de la jeunesse du Nord-Kivu, Guy Kibira de rappeler l’importance de la sensibilité au conflit. « On peut résoudre les conflits dans nos universités, si et seulement si, les universités restauraient leur rôle rationnel, qu’il y avaitl une prise de conscience des étudiants et enfin en encourageant des activités para universitaires entre différentes institutions (team building) », a soutenu Guy Kibira.

Il faut aussi penser à un dialogue communicationnel, comme l’a rappelé le conseiller du Ministre provincial de l’information, Edgard Mahungu aussi invité : « Vous devez intérioriser le mécanisme de la communication interpersonnelle en vue de cultiver la paix et la cohabitation pacifique dans nos universités, car notre province est déchirée par des conflits interminables, d’où la nécessité des scientifiques à s’accorder sur la promotion de la paix, un facteur d’unité entre communautés. »

Ne plus se laisser manipuler

Le chef des travaux Frederick Buchaguzi a, quant à lui, regretté le fait que certains étudiants soient manipulés par des politiciens qui ont des intérêts égoïstes. « C’est à l’université où l’on apprend la politique, la gestion de la société, mais ça me fait mal de voir des politiciens manipuler les étudiants pour des raisons égoïstes. Pourtant ce sont les étudiants qui ont toutes les théories qu’ils devraient d’ailleurs appliquer pour s’affranchir. », a-t-il déploré.

Habari RDC espère que la situation s’améliore avec la signature d’une charte de bonnes valeurs par les participants.

La campagne #SPEAK est organisée, chaque année depuis 2017, dans plusieurs villes du monde pour promouvoir la liberté d’expression et donner la parole aux personnes pour qui cette liberté est restreinte.

 

 

Partagez-nous votre opinion