article comment count is: 0

Qui veut profiter de la mort de Tshisekedi ?

La disparition de Tshisekedi cause de grandes mésententes au sein de la classe politique congolaise. Qui va prendre la tête du Conseil national de suivi de l’accord ? Qui pour animer le conseil des sages du Rassemblement de l’opposition ? Autant de questions qui divisent.

A l’heure qu’il est, l’incertitude est totale quant à la suite à donner aux discussions en cours entre la majorité présidentielle (MP) et l’opposition. Le climat politique se crispe chaque jour davantage. Les funérailles du plus célèbre et vieil opposant congolais créent de vives polémiques au sein de la classe politique. Tout le monde veut profiter de cette disparition pour tirer la couverture de son côté.

Le Rassemblement de l’opposition exige que l’application de l’accord du 31 décembre précède le rapatriement et l’inhumation de la dépouille de Tshisekedi. En réaction, la MP qualifie de chantage l’attitude du Rassemblement. Le porte-parole de la MP André Alain Atundu soutient  que « le gouvernement tient à enterrer Tshisekedi avant toute autre chose en tant qu’ancien Premier ministre du pays ».

Un autre cadre de la Majorité, en l’occurrence Kin-Kiey Mulumba, a insinué dans ses propos que « l’accord ne valait plus rien après la mort de Tshisekedi ». Bref, toutes ces divergences ont pour conséquences de retarder non seulement l’inhumation de l’illustre disparu, mais surtout l’application de l’accord.

Incapables de s’entendre pour honorer Tshitshi

Les querelles politiciennes autour des funérailles d’Étienne Tshisekedi frisent même l’avilissement de la mémoire de ce monument de la lutte démocratique en RDC. Trouver un compromis définitif entre toutes les tendances politiques serait la meilleure manière d’honorer le sphinx de Limete. Cet homme s’est battu pendant près de 40 ans dans l’opposition. Bloquer sa dépouille à Bruxelles pour des calculs politiciens, témoigne d’un manque de respect à son illustre mémoire.

Pourquoi les uns et les autres campent sur leurs positions et prennent le pays en otage ? Comme si la vie de tout un peuple était à subordonner à leurs intérêts égoïstes. Il est temps que les protagonistes se mettent d’accord en urgence, afin d’enterrer dignement celui qu’on appelait affectueusement Lider maximo.

Non aux prétextes fallacieux

Le gouvernement ne devrait pas trouver dans la mort de Tshisekedi une occasion de fouler aux pieds l’accord du 31 décembre. L’opposition ne devrait pas non plus utiliser ces funérailles comme fonds de commerce pour faire valoir des agendas cachés.

Étienne Tshisekedi mérite des funérailles dignes. Chers politiciens, veuillez accorder vos violons pour l’enterrer honorablement. S’il vous plaît ! Ce n’est qu’ainsi que sa mort aura de la valeur et profitera à tout le peuple congolais.

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.