article comment count is: 1

​Lubumbashi : les Eglises de la discorde

On connaît la prolifération des Eglises du réveil comme source de nuisance sonore dans les villes congolaises. Parfois, ces elles provoquent bagarres et batailles rangées malgré le rôle pacifique qu’elles devraient avoir. 

Quand les « hommes de Dieu » en arrivent là, que peuvent alors faire les politiques ? Que peut-on attendre de ces Eglises (bien entendu pas toutes) de plus en plus nombreuses ? Elles ne manquent pas d’influence et se querellent surtout pour la dîme et l’offrande.

J’ai assisté, il y a quelques jours, à une scène surréaliste. Des pasteurs se sont battus en pleine église, où ils venaient de célébrer un culte en l’honneur de l’Éternel Dieu, en présence des fidèles. Des coups de poings, de bibles aussi, sont alors échangés. Je comprends maintenant pourquoi certains soutiennent que la Bible est une arme efficace !

La police a dû intervenir pour séparer ces pasteurs chrétiens habités par le Saint-Esprit. L’église momentanément fermée, les pasteurs sont tous allés porter plainte chez le juge, pour de sordides questions d’argent. La dîme étant devenue un butin que l’on doit se partager et où chacun veut se tailler la part du lion, des religieux se battent. On rapporte aussi des bagarres entre religieux à propos des concubines.

La bagarre fondatrice des églises

Chez le juge est née la scission de l’Eglise. Ainsi naissent parfois des Eglises à Lubumbashi. Bienheureuse la ville qui a plus d’Eglises que de bars, mais que dire quand elles font plus de bruit que ces derniers ? Tant pis pour le sommeil ou la tranquillité.

La douce et puissante évangélisation des débuts est en voie de disparition dans certaines confessions religieuses. On accuse les Eglises de s’être mises d’accord pour ne jamais s’accorder. Elles seraient aussi auteurs de tous les maux congolais, ces Eglises qui ne voient que l’argent et qui par lui divisent.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.