article comment count is: 5

Vital Kamerhe : comprends-moi si tu peux

Dans le panier de crabes congolais, il y a aussi des anguilles…Vital Kamerhe Lwa Kanyiginyi Nkingi est de ces insaisissables. Celui qui fut notamment président de l’Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo aime slalomer entre les positionnements politiques.  

En 2006, membre influent du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), il était le directeur de campagne du président Joseph Kabila. Une décennie, une disgrâce, la création de l’Union pour la nation congolaise (UNC) et une candidature à la présidentielle plus tard, il demande à son ancien mentor de quitter le pouvoir « sans coup de feu »..

Volte-face malsaine ou sain pragmatisme ? Celui que certains traitent de girouette n’a rien perdu de sa capacité de retournement. Mi-août dernier, brandissant la « carte de l’apaisement » avec le pouvoir « pour
éviter l’enlisement de la crise politique en cours », Vital Kamerhe démoralisait les autres leaders de l’opposition  alignés derrière Étienne Tshisekedi-, en acceptant de participer au dialogue mené par le facilitateur Edem Kodjo, s’accommodant manifestement des arrestations politiques et des poursuites contre ceux qui faisaient théoriquement
partie de son camp.

Le 12 septembre dernier, après une matinée de dialogue plutôt paisible, le “co modérateur” Kamerhe suspendait sa
participation au même dialogue national, dénonçant la volonté du pouvoir de repousser la présidentielle après les élections locales et en appelant à la facilitation internationale…

Certes, Vital Kamerhe a toujours été une personnalité controversée de la classe politique congolaise, notamment depuis la période débutant avec la deuxième guerre du Congo, en 1998. Et certes, il aurait beau jeu de souligner que c’est ainsi que fonctionne le marigot politicien d’Afrique francophone : on fait allégrement fi des idéologies politiques et l’on préfère naviguer à vue en fonction des agissements des puissants du moment et des opportunités individuelles…

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (5)

  1. kamerhe n’est pas un homme politique,il dit une chose et son contraire. Mentalement c’est un bébé politique. Si vital serait politicien ,il comprendrait la souffrance du peuple congolais au même que le rassemblenent,G7,…avec seul objectif, faire partir la légion kabiliste et discuter aprés sur la gestion du pays. Pas question les voix vont s’élever mais de cacher,kamerhe est mushi par sentiment,mais nous devons retenir une chose,et c’est que ils sont tous rwandais et kabila raison pour laquelle il ne le laches.Ils ont un pacte et c’est ça la coutume rwandaise; s’ils ont un problème entre eux et qu’un tiers attaque l’un d’entre eux, ils coalisent pour chasser le tiers après il se discute leur diffèrent.Et rien que ça entre kabila et kamerhe.

  2. Vous vous trompez la cible chers amis.
    Le probleme c pas Vital KAMERHE mais plutot le pouvoir qui ne veut pas laisser la place aux et organiser les vraies elections mais aussi que l’UDPS et autres là G7 de venir dialoguer car on peut pas trouver une solution à notre probleme en s’entretuant ou en pillant les biens d’autrui.

    1. Je ne suis pas étonner de lire le commentaire de Mwendanga,pourquoi ne parles-tu pas de ta propre milice « Mudundu 40 » qui avait causer terreur et désolation au sein de la population? La justice populaire vous attend même si vous vous cachéz en Afrique du sud ou partout ailleurs

  3. PARMIS TANT D’HOMMES POLITIQUE DE LA RDC,IL N YA QUE KAMERHE QUI T’INTERESSE ?TLE G 7 ? ET J’EMPASSE. TOUT PATRIOTE CONGOLAIS A VU COMMENT V.KAMERHE A ACCPTE PERDRE SES INTERETS COE PRES.DE L’ASS.NAT. A PART TOI ET TES PARTISANTS LES AUTRES CONNAISSENT ÇA.

Cookie Policy

Nous utilisons des cookies analytiques / de performance pour améliorer votre expérience utilisateur sur notre site. En savoir plus.

Non