article comment count is: 0

A Mbujimayi, l’enrôlement des électeurs débutera début avril 2017

Mieux vaut tard que jamais. C’est dans la première quinzaine du mois d’avril que commencera l’enrôlement des électeurs à Mbujimayi et dans le reste du grand Kasaï. L’annonce en a été faite samedi dernier par Marie José Kapinga Bondo, secrétaire exécutive de la  Ceni Kasaï-Oriental.

« Les matériaux électoraux sont déjà sur place à Mbujimayi, et rien ne nous empêche de commencer rapidement l’opération d’enrôlement des électeurs » a déclaré Marie José Kapinga lors d’une réunion tenue à Mbujimayi avec les différentes structures de sensibilisation électorale. Habari RDC était également invité.

Déjà deux mois de retard

Les préparatifs d’enrôlement des électeurs dans la troisième aire opérationnelle de la Ceni était censé débuter le 7 janvier dernier, mais le coup d’envoi a pris du retard. « Cette fois-ci c’est la bonne, tout est fin prêt » affirme la chef de la Ceni Kasaï-Oriental. A noter que la troisième aire opérationnelle de la Ceni comprend entre autres les trois Kasaï et les provinces de Lomami et du Sankuru. Pour l’instant, l’heure est à la formation des agents électoraux avant le début proprement dit de l’inscription des électeurs.

Encourager les femmes et les jeunes à s’enrôler

Dans son allocution, la secrétaire exécutive de la Ceni Kasaï-Oriental a exhorté les structures à sensibiliser particulièrement les femmes et les jeunes à obtenir leur carte d’électeur. « Cette carte leur permet d’élire la personne de leur choix, qui pourra prendre en compte leurs préoccupations » a insisté Marie José Kapinga. Et d’ajouter : « L’heure est venue pour les femmes et les jeunes de se préparer à se porter candidat aux différentes fonctions publiques. Mais tout commence par l’obtention de la carte d’électeur. »

Se faire enrôler dans la commune où l’on habite.

Marie José Kapinga fait remarquer qu’il est important de chercher sa carte d’électeur dans son lieu d’habitation, car on ne peut voter que dans la commune où l’enrôlement a été fait. « Vous ne devez pas vous faire enrôler en voyage, a-t-elle martelé. Une carte d’électeur obtenue en voyage ne vous servira à rien si au moment du vote, vous vous retrouvez dans votre milieu de résidence ».

Cependant l’inquiétude demeure sur les conditions de sécurité pour cette opération d’enrôlement. Les territoires tels que Miabi et Kabeya Kamwanga sont régulièrement menacés par des miliciens Kamwina Nsapu.

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.