Tous les articles par Romeo Muteba

C’est pas toi qui vas développer ce pays !

« Mbok’oyo ekobonga te », « ce pays ne s’améliorera jamais », déclarait un jour un officiel à Kinshasa en voyant l’état de délabrement du pays. Ce point de vue pessimiste est partagé par bien d’autres Congolais. Si bien que beaucoup ne croient plus que le Congo se redressera un jour. Celui qui essaie de faire quelque chose pour le pays est confronté à des obstacles quasi-institutionnalisés tels que la corruption, le tribalisme et la mauvaise gouvernance.

Continuer la lecture »

Le Rwanda ne mérite pas de diriger la Francophonie

S’il vous plaît, la Francophonie n’est pas à vendre. Et même si elle pouvait être à vendre, l’acheteur ne devrait en aucun cas être le Rwanda, un pays d’abord non démocratique et qui n’est resté francophone que de nom. La Francophonie n’est pas non plus à sacrifier sur l’autel des intérêts politiques de la France.

Continuer la lecture »

Mwambi, l’homme qui terrorise les commerçants à Mbujimayi

À son passage les commerçants sont en débandade, perdant parfois leurs biens dans le cafouillage. Mwambi, de son vrai nom Ilunga Kabulekedi, fait peur dans les marchés, dans la rue, et même dans les parcelles habitées. Pourtant l’homme n’est pas un chef rebelle, ni un milicien ni un meurtrier. C’est simplement un chef de division chargé du recouvrement des taxes et impôts. Mais ses méthodes de perception de redevances de l’État sont décriées par la population qui crie au secours. 

Continuer la lecture »

L’ennemi du Congo c’est le Congolais lui-même

Le Congo va très mal, vous le savez. Pourtant ce sont les Congolais eux-mêmes qui ont détruit leur pays. C’est eux-mêmes qui organisent le pillage de leurs propres richesses. Si vous me promettez de ne pas me haïr en lisant ce billet, je peux vous en dire davantage. Je serais peut-être un peu dur mais vous m’excuserez pour cela.  

Continuer la lecture »

Moïse Katumbi doit rentrer au pays pour renforcer l’opposition

Le combat politique, c’est comme un match de football. Il faut que tous les attaquants de pointe soient présents. L’absence de Moïse Katumbi laisse un vide difficile à combler dans l’équipe de l’opposition. Surtout depuis que Tshisekedi est parti. Du côté de l’équipe de Kabila, tous les attaquants sont en place. Ils s’entraînent bien à Kingakati, et marquent des buts même litigieux.

Continuer la lecture »

Diviser les Kasaïens pour mieux régner

Il semble qu’en RDC le verbe diviser soit le meilleur moyen de mieux régner quand on a perdu toute légitimité populaire. C’est en tout cas mon opinion. Le régime de Kinshasa semble avoir choisi cette option depuis qu’il est au pouvoir : diviser les Kasaïens, les Katangais, le Rassemblement, la Constitution, l’accord du 31 décembre… Et ça marche très bien pour le régime.

Continuer la lecture »

Mugabe a démissionné, Kabila peut-il faire de même ?

Le problème n’est pas de monter au pouvoir, mais plutôt la manière de quitter le pouvoir. Les grands hommes démissionnent, les petits s’accrochent. Or, démissionner c’est ce que Mugabe aurait dû faire depuis bien longtemps. Mais il a attendu que l’armée l’y contraigne, lui qui a régné 37 ans sans partage. Néanmoins le vieux président a créé la surprise en envoyant une lettre au Parlement zimbabwéen réuni pour le destituer. « Je vous annonce ma démission avec effet immédiat », pouvait-on lire dans cette lettre de Robert Mugabe. Joseph Kabila peut-il imiter cet exemple ? Tel que je le connais, je doute.

Continuer la lecture »

Des raisons qui empêchent Kabila de quitter le pouvoir

En janvier 2001, lorsque le jeune Kabila Kabange Joseph accédait au pouvoir, il avait l’air totalement innocent et inoffensif. Tout le monde a cru à l’époque que ce jeune général de brigade n’était là que pour mettre de l’ordre dans la boutique après la mort de son père, et qu’il allait rendre le pouvoir aux civils au bout d’un an ou deux. Or, l’appétit vient en mangeant. Joseph Kabila semble s’être installé au Palais de la nation « pour toujours », ou alors pour longtemps. Voici à mon avis quelques raisons qui l’empêchent de quitter le pouvoir.

Continuer la lecture »
montrer plus d'articles D