Maternité, acceuil d'un bebé par ce parent, @Photo libre
article comment count is: 0

Quel est l’âge idéal pour la femme d’avoir un enfant ?

Dans ce monde qui tend vers la parité homme-femme, un monde de la discrimination dite « positive », les filles font de plus en plus de longues études. L’idée est de les rendre compétitives, plus autonomes, moins dépendantes des hommes et de leurs époux. Cependant, le temps passé aux études se révèle parfois un tracas pour certaines jeunes filles. La question est : à quel âge se marier ?    

Nkulu est une femme de 37 ans. Elle est diplômée en médecine. Mariée depuis six ans, elle n’a pas encore eu d’enfants. « Il n’a jamais été question pour moi de tomber enceinte, avant de finir mes études, explique-t-elle. Je peux même dire que le recours aux préservatifs était plus motivé par la peur d’une grossesse non désirée que des maladies sexuellement transmissibles comme le VIH/Sida », affirme-t-elle.

Elle regrette aujourd’hui d’imaginer que son âge pour être mère est en train de passer. Cette douleur, d’offrir un enfant à son époux, elle la porte partout.

Ni trop tôt, ni trop tard

Jusqu’à sa puberté, ordinairement, une jeune fille compte encore garder intacts ses ovules. Jusqu’à ce que chaque cycle menstruel lui en fasse perdre progressivement.

Sur une station de radio de Lubumbashi, au cours d’une émission, docteur Kongolo (médecin) explique que devenir mère comporte un risque. Pour cela, selon lui, il suffit de trouver le bon moment. « Trop tôt, une grossesse est un problème, car elle est à risque comme on dit dans le jargon médical », explique le médecin. Le mieux c’est de trouver le juste milieu. Cela veut dire, concevoir entre 25 et 35 ans.

Autrement, devenir mère au-delà de 35 ans, alors que les femmes entament leur vieillissement, pourrait comporter des complications. Et ce, même avec l’Aide médicale à la procréation (AMP), en vogue dans des pays développés. Dr Kongolo explique qu’il y a « une chance sur deux de mener à terme une grossesse chez les 30-35 ans, et cette chance diminue sensiblement à partir de 40 ans ».

Je pense personnellement que les jeunes femmes qui aspirent à être mères devraient réfléchir très souvent à leurs choix. Le temps passé, on le rattrape assez difficilement. Je crois par ailleurs, que les femmes ont le droit de choisir de devenir mères ou non. On ne devrait nullement faire pression sur elles.

 

Partagez-nous votre opinion