article comment count is: 0

[Revue de presse] Double pression sur Félix Tshisekedi : violences dans l’Est et colère du FCC

Sur deux fronts, le président Félix Tshisekedi doit se battre contre une insécurité persistante en RDC, et son allié gouvernemental qui l’accuse de violer la Constitution. Voici la revue de presse hebdomadaire de Habari RDC.

« Filimbi condamne le massacre de plus de 200 civils à Kipupu et rappelle la nécessité de la suppression de la commune de Minembwe », titre Actualite.cd. Les 200 personnes ont péri à Kipupu, chef-lieu du secteur d’Itombwe, dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu.

« Le territoire est contrôlé par des milices répondant aux ordres d’un colonel déserteur des FARDC et ex-commandant second en charge des opérations et renseignements, Michel Rukunda dit « Makanika » », explique Actualite.cd.

Filimbi « appelle à une enquête indépendante pour sanctionner les auteurs », titre pour sa part, Politico. Le média rapporte ces interrogations du mouvement citoyen pro-démocratie : « Que se passe-t-il dans cette partie du pays ? Qu’est-ce qui justifie ce silence et cette indifférence de tous : autorités nationales, Monusco (dont une base se trouve à une dizaine de kilomètres du lieu des massacres), presse nationale et internationale, leaders d’opinion, etc. ? »

L’armée zambienne sommée de quitter le territoire de la RDC

Plus au Sud, dans le Tanganyika, l’armée zambienne a reçu l’appel à quitter le territoire congolais qu’elle occupe depuis des semaines. Elle « a sept jours pour quitter le sol congolais et évacuer ses troupes, indique le compte-rendu du Conseil des ministres de vendredi 24 juillet. Selon ce document, la RDC avait saisi la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) sur le litige frontalier l’opposant à la Zambie, concernant les localités de Kibanga et Kalubamba », rapporte Radio Okapi.

La radio onusienne explique aussi qu’après examen du contentieux frontalier, la SADC a décidé que les localités de Kibanga et de Kalubamba font partie de la République Démocratique du Congo.

Le FCC presse Félix Tshisekedi !

La majorité parlementaire, que contrôle l’ancien président Joseph Kabila, accuse le président Félix Tshisekedi de violer la Constitution. Elle a organisé une marche populaire la semaine qui s’achève pour le lui dire, et soutenir les institutions.

« Oui, après qu’ils aient prouvé une fois de plus leur capacité à mobiliser les troupes, présent à la première ligne, le coordonnateur de cette plateforme politique a laissé entendre que le FCC a prouvé qu’il est majoritaire dans les institutions ainsi que dans la rue. Et ce, avant de lancer une sonnette d’alarme à l’endroit de ceux qui cherchent à installer la dictature et l’anarchie depuis le départ du ‘’Rais’’ Joseph Kabila », commente La Prospérité.

Le dernier événement qui a énervé le FCC, c’est sans doute la nomination des juges à la Cour constitutionnelle et dans l’armée, en l’absence du Premier ministre. Surtout, les ordonnances présidentielles ont porté le contre-seing du vice-Premier ministre qui assurrait l’interim.

Mais pour Le Phare, les choses vont plutôt mal pour le Premier ministre qui s’en est quasiment pris à son président. « En tentant de renier sa délégation des pouvoirs : le Premier ministre s’est grillé ! », titre ce média.

Le Phare poursuit, indigné : « Nous sommes ici dans la gestion d’un État démocratique et on ne peut, quelles que soient les circonstances ou les prétentions, ramener cette gestion à la dimension d’un individu. La République ne s’appelle pas Ilunga Ilunkamba et les Congolais ne sont pas ses sujets. Soutenir que lorsqu’íl bouge, tout doit s’arrêter, c’est faire preuve d’une dommageable cécité politique. »

Tout de même surprenant, dans ce contexte, c’est d’entendre le ministre de la Défense rapporter ce qui passe comme une allégeance des forces des l’ordres. Elles sont concernées par les récentes nominations à problème. « Les Forces armées ont salué les nominations et la mise en place opérées au sein des FARDC par Tshisekedi, déclare Ngoy Mukena », écrit Cas-info.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion