article comment count is: 0

Festival Amani : chanter la paix et danser pour le changement

Depuis vendredi 15 février, la ville de Goma dans la province du Nord-Kivu abrite la sixième édition du festival Amani. Comme lors des années précédentes, le slogan reste le même : chanter pour la paix, danser pour le changement. Des milliers de festivaliers ont répondu à ce rendez-vous annuel de la musique et de la danse pour la paix.

Le festival Amani c’est bien sûr de la musique à gogo, dans cette province du Nord-Kivu meurtrie par la guerre. Mais depuis quelques années, ce festival est devenu également une opportunité pour de jeunes entrepreneurs de faire découvrir leurs projets et de décrocher des financements. Pour les organisateurs, ce rendez-vous est une occasion offerte aux jeunes d’exprimer leurs talents à travers l’art. Il ouvre également aux jeunes un nouvel accès à la culture et fait vibrer leur savoir-faire artistique. Parmi les artistes présents, la star de la rumba congolaise Fally Ipupa  et le rappeur congolais Baloji ont, par leurs danses, emballé littéralement les festivaliers !

Voici en photos quelques temps forts du premier jour de ce festival.

Le chanteur Fally Ipupa en train de faire son show devant les festivaliers
Deux jeunes filles venues assister au festival Amani
Le rappeur congolais Baloji chante avec le public du festival Amani
Des jeunes de Goma s’apprêtent à rentrer dans la concession où se tient le festival

Vue de l’intérieur de l’enceinte du festival Amani

Un jeune artiste exhibe une peinture de son idole Fally Ipupa

Vous pouvez lire aussi : Festival Amani : un rendez-vous pour la paix

Partagez-nous votre opinion