article comment count is: 0

A Goma, célébration d’un président inattendu

Tout commence par la déclaration du président de Céni, Corneille Nangaa sur les antennes de la RTNC dans la nuit du 9 au 10 janvier : « Ayant obtenu, 7 051 013 suffrages valablement exprimés, soit 38,57 %, est proclamé provisoirement, élu président de la République démocratique du Congo : Mr Tshisekedi Tshiolombo Félix. »

Tout le monde en RDC attendait l’annonce des résultats des élections du 30 décembre 2018, dans la soirée de ce jeudi 9 janvier 2019 et surtout, ceux du scrutin présidentiel. La proclamation prévue à 23 heures de Kinshasa a été finalement repoussée.  

Il est 2 heures du matin à Goma. Tard dans la nuit, c’est le silence. Souffle retenu devant les écrans de télévision. La star du jour, Mr Corneille Nangaa annonce les résultats tant attendus dans le suspens depuis plusieurs jours. Après la proclamation de l’élection à la députation provinciale, c’est le tour de la présidentielle. Mr Félix Tshisekedi est proclamé provisoirement le gagnant et futur président la RDC par la Céni.

Quelques minutes plus tard, c’est bourdonnement dans les rues de mon avenue. Incroyable ! Cette fois personne ne craint plus l’insécurité cette nuit à Goma.

A 5 heures du matin, la fête a déjà commencé. Des chauffeurs de taxi-motos klaxonnent dans tous les sens. Enfants et adultes sont postés devant les portails des maisons, observant ce qu’il se passe. Sur les principales croisées de routes de Goma, les policiers déployés sont inoffensifs et non ou peu armés. Ils observent la scène de liesse avec méfiance.  

À 8h00 je me rends au siège local de l’Union pour le Développement et Progrès Social (UDPS), le parti cher à Félix Tshisekedi, le nouvel élu. Un local qui se compose d’une seule et unique pièce. À l’intérieur, je rencontre des militants aux visages froissés qui ont veillé dedans. Certains dorment encore sur les chaises. D’autres sont debout et crient sans retenue.     

Dans la foulée, je prends des photos avec mon téléphone. Spontanément, un militant, air motivé, se place devant la caméra et me dit : « J’attends de mon président, que sa première action soit d’éradiquer l’insécurité à Beni et les terroristes ADF. » D’autres répliquent derrière lui. Une voix grave explique : « Nous vivons au taux du jour. Que Tshishi (Tshisekedi) fasse chuter le taux du dollar par rapport aux francs congolais. »   

Sur plusieurs artères de la ville, des bières sont consommées sans modération à ciel ouvert. Certains boivent même sur des motos à vive allure. Certes à Goma, beaucoup de gens étaient favorables à Martin Fayulu. Mais aussi pour Félix, cela s’est prouvé ce matin. Dans tous les cas, c’est la preuve que beaucoup de gens tenaient fermement à l’alternance au sommet de l’État en RDC.

Dans 24 heures, nous attendons la confirmation de ces résultats par la Cour constitutionnelle. Pour le moment, je ne peux qu’adresser mes sincères félicitations à Mr Félix Tshisekedi. En attendant, heureuse réjouissance à tous les Congolais pour cette victoire d’alternance pacifique dans notre pays. Vive la RDC, vive la démocratie. #ElectionBitumbaTe

Partagez-nous votre opinion