article comment count is: 1

Hyper-sécurisation de la prison de Goma, une mesure inutile ?

Chars, militaires lourdement armés, différentes unités d’élite aux alentours, la prison centrale de Goma Munzenze est devenue une forteresse protégée comme jamais auparavant. Cette structure pénitentiaire est l’une des rares à ne pas avoir encore subi d’évasion récente.

L’hyper-sécurisation de la prison de Munzenze vient en retard et me semble inutile, surtout quand on sait que certaines évasions sont facilitées par des complicités dans l’appareil sécuritaire. Plutôt que de dépenser tous ces milliers de dollars uniquement pour la sécurité, on aurait pu surtout améliorer les conditions de vie des prisonniers. Car beaucoup d’évasions sont dues aux mauvaises conditions de vie dans nos prisons.

Prison surpeuplée et conditions sanitaires déplorables

Cette prison héberge actuellement plus de 2000 détenus, alors que sa capacité d’accueil n’est que de 150 prisonniers. Les conditions de vie y sont déplorables, tellement déplorables que fin juin dernier le député Jaribu Muliwavyo a dû initier à l’Assemblée provinciale une question orale avec débat à l’encontre de la chef de division de la justice sur l’état des lieux des prisons au Nord-Kivu.

La question comprenait aussi d’autres préoccupations comme le fait que certains criminels, qu’on croyait être sous les verrous, opèrent librement la nuit et commettent des vols et des meurtres. Les réponses de la chef de division provinciale de la justice n’ont pas satisfait le député qui a déjà transformé la question orale avec débat en interpellation ! La prochaine étape serait qu’elle soit démise de ses fonctions si elle ne fournit pas de bonnes réponses.

« Nous sommes désormais plus vigilants »

À propos du dispositif sécuritaire renforcé à la prison de Munzeze, elle a répondu : « Les évasions de Kinshasa et de Beni récemment sont les facteurs qui nous ont poussés à prendre ces mesures, nous sommes désormais plus vigilants. » Cette réponse signifie tout simplement qu’il y avait une véritable légèreté avant les évasions.

Personnellement, je pense que cette mesure ne sert pas à grand-chose, car elle est opportuniste et son application sera éphémère. Cela n’étonnera personne si d’ici deux ou trois mois, quand les dernières vagues d’évasions dans le pays seront oubliées, ces garnisons stationnées en grande pompe devant la prison de Goma lèvent le camp.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.