un Smartphone haut de gamme
article comment count is: 0

Incapable d’entreprendre, mais capable d’acheter un Smartphone haut de gamme

La mode et le luxe venus avec les nouvelles technologies de l’information et de la communication asservissent littéralement les ados au Congo. Avoir un Iphone, Huawei, Samsung ou IPad dernier cri, intéresse les jeunes plus que penser à construire leur avenir. Certains n’hésitent pas à revendre même leurs pantalons pour acheter un téléphone. L’entrepreneuriat est le cadet de leurs soucis.

En RDC, en plus du culte de la personnalité des politiciens, il y a aussi le culte des grands téléphones. C’est à la mode chez les jeunes. J’ai été surpris de voir une fille acheter un Smartphone à 600 dollars et se pavaner avec à l’université comme un trophée. En plus, sa nouvelle acquisition l’oblige à acheter des forfaits Internet pour se connecter tous les jours, alors que sa famille n’en a pas les moyens. Or, 600 dollars c’est assez pour investir et créer des richesses, dans un pays pauvre comme le Congo. Nos mères au village font vivre leurs foyers par le petit commerce avec un capital de seulement 10 dollars ! Mais bousiller 600 dollars dans un téléphone pour impressionner les camarades au campus, alors qu’on n’a pas d’autres moyens, c’est de la prodigalité. C’est même bête.

Le respect au campus est proportionnel au prix de ton portable

« Avec un petit téléphone de 10 ou 20$, on se moquera de toi, même si ça permet de bien communiquer. Il faut un téléphone dont le prix va au-delà de 200 $ pour se faire respecter », m’a confié un jeune étudiant. Hélas, le constat amer est que beaucoup de jeunes manifestent moins d’intérêt pour l’entrepreneuriat, alors que c’est quelque chose qui peut leur assurer l’indépendance et un emploi personnel, petit soit-il. On se plaît à dilapider l’argent pour le prestige et le luxe qu’on n’a pas les moyens de pérenniser. Si on fait la somme de tout l’argent dépensé tous les jours au Congo pour les téléphones, les crédits et les forfaits Internet de prestige, c’est des centaines de millions de dollars qui auraient pu être utilisés à autre chose plus bénéfique encore. Loin de moi l’idée de nier l’importance du téléphone et de l’internet dans un monde numérique comme celui dans lequel nous vivons. Ce que je condamne c’est le fait que des jeunes, déjà pauvres, y consacrent tous leurs budgets et ensuite continuent à souffrir. Or, il est possible de communiquer et de se connecter même avec un téléphone de 30$. A quoi bon gaspiller 200, 300, jusqu’à 600$ pour un téléphone ? Pourquoi ne pas entreprendre et faire des économies ? Pourquoi ne pas créer des activités génératrices de revenus pour préparer son avenir ? Même avec 100$ on peut se lancer dans l’entrepreneuriat.

Malheureusement, les jeunes aiment bien le luxe, alors qu’ils vivent encore sous le toit parental. Ils sont complexés et rejettent l’esprit de sacrifice au profit de la facilité.

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (0)

  1. L’Education Financière doit nécessairement être accentuée dans ce sens car là on apprendra comment faire un budget, épargner, solliciter un crédit, négocier financièrement et surtout investir…

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.