article comment count is: 2

Kabund-a-Kabund : « S’il n’y a pas eu d’élections, c’est la responsabilité du gouvernement »

« Nous sommes devant une situation spéciale, non clairement spécifiée par la constitution, c’est pourquoi il nous faut ce régime spécial de l’après 19 décembre 2016. Mais sans Joseph Kabila et son gouvernement qui sont les seuls responsables de la non organisation des élections dans les délais constitutionnels », a martelé Kabund-a-Kabund, secrétaire général de l’UDPS ce 18 octobre 2016. Une annonce faite deux heures avant, l’heure officielle marquant la fin du dialogue facilité par Edem Kodjo. Cette annonce a été faite lors d’un point presse organisé dans la résidence d’Étienne Tshisekedi. Kabund-a-Kabund a accordé une interview à Habari RDC.

Le régime spécial dont parle le Rassemblement est extraconstitutionnel. En quoi ce régime spécial sans Joseph Kabila vaudrait-il mieux que le schéma du dialogue qui va bientôt être clôturé ?

Kabund-a-Kabund: Le régime spécial a comme base constitutionnelle l’article 64. S’il n’y a pas eu d’élections, c’est de la seule responsabilité du gouvernement en place. On ne va pas non plus leur offrir comme bonus un prolongement ! Ils n’ont pas su organiser les élections à temps, ils doivent partir et laisser les Congolais décider dans un vrai dialogue, la mise en place du régime spécial qui ne durera que le temps d’organiser des élections crédibles. Le Rassemblement n’est pas responsable de la situation actuelle, ce sont les responsables qui doivent payer et donc partir. Sous Kabila, il n’y aura jamais d’élections crédibles.

Mais les décisions que prend le Rassemblement sont-elles le fruit de concertations avec toutes les parties ou juste la volonté de Tshisekedi ?

Au Rassemblement on est très organisé. Il y a un comité des sages composée de membres de différents partis politiques. Les décisions sont prises par eux et Tshisekedi signe simplement en tant que président de ce comité des sages. D’ailleurs Tshisekedi subit parfois des décisions dont il doit endosser la responsabilité quand ça vient dudit comité. Donc ce n’est pas la seule volonté de Etienne Tshisekedi.

A quand alors le deuxième dialogue qui mettra en place ce régime spécial?

Bientôt, très bientôt !

Vous appelez à une journée ville morte ce mercredi 19 octobre au niveau national. Pouvez-vous expliciter aux Congolais ce que cela veut dire pour éviter des dérapages et arrestations inutiles ?

Restez chez vous à la maison. Une journée ville morte, ce n’est pas descendre dans les rues. Non. Chers concitoyens, nous allons rester chez nous à la maison pour nous opposer à ceux qui n’ont pas voulu organiser les élections ! Ne vous exposez, pour ne pas donner une occasion au gouvernement de procéder à des arrestations. Ce mercredi 19 octobre, on va rester chez nous à la maison.

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (2)

  1. La position du rassemblement actuellement est celle du peuple et la volonté du peuple est celle de Dieu; donc,qui a but boira,si le gouvernement actuel a été incapable d’organiser les élection durant le madat de 5 ans,il ne sera pas non plus capable de le faire ds moins de deux ans.Quand la tête du poissoin est pourue les membres le seront aussi.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.