article comment count is: 0

Matakio, « le combattant du mal par l’art »

Lucien a commencé sa carrière d’artiste à l’âge de 13 ans, en tant que chanteur-compositeur dans une église. En 2006, il se tourne vers le dessin et présente ses œuvres à des ONG de défense des droits de l’homme. Ces dernières sont épatées par le talent du jeune artiste, dont les œuvres disent tout haut ce que tout le monde pense tout bas.

À 29 ans, Lucien tente d’éduquer et sensibiliser par la peinture. Il illustre tout le mal que sa famille a subi à l’époque. Il commence par faire des caricatures dans son cahier d’inspiration , puis Lucien marie les couleurs de la peinture sur des tableaux qu’il compte maintenant vendre. Sur ces tableaux, il dessine des portraits de malfaiteur en décrivant leurs caractères.

Une renommée parfois dangereuse

Grâce à son art, le jeune peintre gagne désormais sa vie en solo. Il vend ses œuvres entre 30 et 1000 dollars. Bénéficiant par ailleurs d’un financement de la part d’une organisation, il a pu ouvrir un centre culturel à Goma, permettant aux autres jeunes de développer leur talent.

Doté de son courage et de sa persévérance, Lucien a même attiré l’attention de la presse, qui le considère comme un représentant de l’art congolais.

Le revers de la médaille de cette renommée, c’est la méfiance des services de renseignement à son encontre. Lucien a déjà été accusé de réveiller les vieux démons au sein de sa communauté, de raviver les mauvais souvenirs à travers les représentations de son art.

Lucien est convaincu que la peinture est son arme de paix. Il est passionné de dessin caricaturé, marié avec le dessin sur des tableaux. Il fait l’art de couleurs sur des portraits avec de la peinture. Pour conclure, Lucien est un artiste caricaturiste engagé pour la paix.

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.