article comment count is: 1

Les mathématiques en démocratie, Joseph Kabila en a marre !

Les leçons, il faut dire que le président congolais Joseph Kabila en a eu plein, ces 17 dernières années. Alors qu’il avait à peine 29 ans lorsque, trop jeune, il est arrivé au pouvoir en 2001, le quatrième président congolais semble avoir appris autre chose que la démocratie.

En 2001, Kabila arrivait au pouvoir, appelé à assurer une alternance douce et sans effusion de sang. Le bain de sang, c’est justement ce que voulaient éviter les politiciens congolais et les puissances internationales qui l’avaient choisi, d’après les récits courants. C’était après l’assassinat de Laurent-Désiré Kabila, le tombeur du dictateur Mobutu.

Kabila n’a pas compris le sens d’une douce alternance au pouvoir

En 2018, c’est une alternance douce qui lui retombe à la figure, l’homme semble tombé des nues. Que des maths, non ? Arrivé en fin de mandat en décembre 2016 et face aux lancinants cris d’appel à l’alternance pacifique et au respect de la démocratie, le président congolais n’a pas compris pourquoi il est arrivé au pouvoir. Sans doute, un allant du pouvoir a interrogé, sans gêne, un jour à Kinshasa : « Partir pour laisser le pouvoir à qui ? » Comme quoi, ils ne sont pas là pour partir. Pourtant, c’est ce que ne cessent de demander opposition et société civile.

Kabila n’aime pas les maths, c’est un littéraire…

Du 23 au 25 octobre dernier, c’est en donneuse de leçon, notamment la difficile algèbre africaine, que l’ambassadrice américaine Nikki Haley est venue à Kinshasa. Le dessinateur Edizon a bien saisi ce que réclame Nikki Haley : « La démocratie et les élections  en 2018 ». Mieux, l’alternance pour que le pays cesse de louvoyer. Hélas ! Ici les mathématiques dérangent ! Evitez surtout les chiffres. Dites seulement « élections », et la réponse est « oui » sans doute. 2018, 2019, ou 2017, vos chiffres ennuient. Pour qui vous prenez-vous, là ? Hein ? Le bon élève, sur le chemin de l’école, aura peut-être besoin de chocolat pour qu’entrent bien ces maths incomprises 17 ans durant.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

  1. Il n’est pas le seul, posez même cette QUESTION aux élèves, aux écoliers,…
    Ils vous diront que les mathématiques c’est vraiment ennuyeuses, on a toujours voulu que le prof de maths soit malade même pendant ses 2heures mais malheureusement il est le plus régulier de tout les profs du lycée.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.