article comment count is: 0

Okito et Mpolo, héros et martyrs oubliés par la République

Qui sont les deux compagnons de Lumumba qui furent assassinés avec lui ? Beaucoup ne seront pas capables de répondre tout de go à cette question. Si nous connaissons à peu près beaucoup de choses sur la vie et la lutte de Lumumba, il n’en est pas de même de ses deux compagnons morts avec lui, moins médiatisés et surtout oubliés par la République.

Pourtant Mpolo et Okito ont été consacrés héros nationaux, comme Lumumba, en 1966 par le président Mobutu. Le 17 janvier 2011, une messe d’hommage a spécialement et entièrement été dédiée aux deux collaborateurs du tout premier Premier ministre de la RDC. Rien de plus. Pourtant, comme Lumumba, ils ont aussi droit à des stèles, des hommages et à de la reconnaissance. Loin de moi l’idée de remettre en question l’aura qu’à eue Lumumba même au-delà de nos frontières.

Qui sont les deux compagnons de Lumumba ?

Maurice Mpolo, né en 1928, avait cumulé les fonctions de ministre de la Jeunesse et des Sports dans le gouvernement Lumumba, et celles de colonel, chef de toutes les opérations militaires. C’est lui qui prit la tête de la Force publique après le départ du général Janssens, avant d’être lui-même remplacé par Mobutu qui plus tard sera son bourreau.

Joseph Okito, né en 1910, fut quant à lui,  brièvement vice-président du Sénat. Ce dernier avait été suspendu quelque temps après l’indépendance du Congo belge.

Okito et Mpolo étaient également des figures de proue du Mouvement national congolais (MNC) de Lumumba et proches collaborateurs de ce dernier. Ce qui leur valut sans doute le tragique destin que nous connaissons tous par cœur.

Deux martyrs oubliés…

Chaque 17 janvier, la RDC rend hommage à Lumumba. Ses deux compagnons sont même de moins en moins cités ou pas du tout carrément. J’adhère totalement à la lutte de la famille de Mpolo qui continue à plaider pour la reconnaissance de la mémoire de leur père. Reçu en audience en 2019 par le ministre des Anciens combattants, elle avait déclaré ceci :

« Maurice Mpolo fut un leader, assassiné comme Lumumba, on les appelait les martyrs de l’indépendance, mais depuis un certain temps, on ne le cite plus, il n’y a que le nom de Lumumba comme si Mpolo était un simple accompagnateur de Lumumba pourtant, ils ont lutté ensemble. Incarcérés ensemble et assassinés ensemble, ils ont subi tous les traitements cruels du complot de l’extérieur. »

La RDC, un pays qui n’honore pas assez ses héros.

Les martyrs de l’indépendance que nous célébrons tous les 04 janvier n’ont même pas une stèle dédiée à leur mémoire pour entretenir leur souvenir. Ne parlons même pas de ces millions de Congolais tombés suite à la guerre d’agression rwando-ougandaise, qui n’ont pas de mémorial national pour leur rendre hommage.

Pourquoi ne pas prendre l’exemple de nos voisins rwandais qui tirent des dividendes conséquents avec leur mémorial du génocide, qui attire des milliers de touristes chaque année ? Si Joseph Kabila n’avait pas succédé à Laurent-Désiré Kabila, celui-ci ne serait peut-être pas devenu héros national et n’aurait peut-être pas eu tout un mausolée à son honneur.

Ne faisons pas de la reconnaissance sélective et rendons hommage à tous les enfants de la République qui ont lutté ou qui sont morts pour ce pays. C’est bien de rendre les honneurs à Lumumba, ce serait encore mieux de réhabiliter ses deux compagnons qui sont morts avec lui pour la même cause.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion