article comment count is: 0

La paie des veuves et orphelins des militaires enfin bancarisée à Mbujimayi

Désormais les veuves et les orphelins des militaires de Mbuji-Mayi touchent leurs soldes à la banque. Ils sont plus de huit cents personnes. L’opération de leur identification est en cours depuis plusieurs jours. Une grande première.

Les veuves, orphelins et militaires de troisième âge  accueillent positivement la bancarisation de la paie de leurs soldes. Cest une véritable avancée car à l’époque de la paie manuelle, ils étaient souvent victimes des coupes de leur solde par certains chefs militaires. Les officiers en charge des paiements ajoutaient souvent frauduleusement un grand nombre d’agents fictifs à la liste de paie pour tirer des profits.

Eviter le détournement des fonds publics

Leur stratagème a fini par être découvert. Les auteurs ont été arrêtés, jugés et condamnés par une commission des magistrats venus de Kinshasa. Parmi les condamnés figuraient un colonel et deux majors de l’armée pour ne citer queux.

Afin d’éviter les fraudes et le détournement de fonds publics, les autorités ont lancé ce processus d’identification des veuves et orphelins militaires.

Des soldes de misère

Malgré la bancarisation, les soldes de ces veuves et orphelins restent largement insuffisantes. La personne la mieux lotie touche mensuellement 17.800 FC (environ 14$). Un salaire qui ne permet pas de vivre dignement. Néanmoins, la bancarisation est une grande avancée. Avant sa mise en place, beaucoup de familles étaient oubliées sur les listes de paie et devaient entamer de longues procédures pour être régularisées.

Au vu de la cherté de la vie, il s’avère urgent que l’État congolais pense à majorer les soldes de ces personnes dont un membre de la famille a rendu de loyaux services à la nation. Ces femmes et ces enfants ont plein droit à l’amélioration de leurs conditions de vie.

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.