article comment count is: 2

Plus sorcier qu’eux tu meurs !

On connaît la crainte qu’éprouvent les Congolais pour tout ce qui a rapport à la sorcellerie. Dans l’imaginaire du Congolais moyen impossible de réussir sans avoir eu recours à une certaine dose de sorcellerie. Des footballeurs célèbres tels que Trésor Mputu aux hommes d’affaires puissants comme feu Mbemba Saolona en passant par des politiciens comme Joseph Kabila, tous ont touché d’une manière ou d’une autre aux gris-gris.

Intéressons-nous au cas de ces hommes politiques d’envergure nationale dont on a toujours dit ici ou là que leurs succès étaient liés à des pratiques fétichistes.

1) Mobutu seseko

Ils sont encore nombreux, ceux qui ont toujours pensé que la raison de la longévité au pouvoir de l’ancien dictateur ne résidait ni dans sa capacité à rassembler la société ni dans sa popularité mais qu’elle était due à une armée de fétiches et autres amulettes qui constituaient le socle de son pouvoir. Et on ne pouvait rien contre ça.

Je me rappelle qu’on me disait des fois : « ne penses pas qu’un sniper, aussi expérimenté soit-il, pourra un jour tué ce monsieur d’une balle dans la tête. Sa toque de léopard et sa canne le protège mieux qu’un gilet pare-balles ».

Le maréchal était parfaitement au courant de la peur qu’engendraient ses pratiques occultes et il ne s’empêchait pas de surfer dessus.

2) Laurent Désiré Kabila

L’unique  fait d’arme qu’on lui reconnaît est son accession au pouvoir après avoir fait chuter la dictature mobutienne. Mais sa gestion de la chose publique reste un sujet polémique tout comme son assassinat.

En tout cas beaucoup de Congolais lui prêtaient un certain nombre de rituels fétichistes afin de renforcer son pouvoir. Sa tête toujours impeccablement rasée fait partie des indices qui étayaient cette thèse. Il y a des raisons de penser qu’il avait intérêt à se raser sans cesse sous peine de subir l’ignominie d’un coup d’Etat. Au final il a quand même été éjecté du trône. De la pire des manières…

3) Etienne Tshisekedi

Qui ne s’est jamais interrogé sur la capacité de l’opposant historique à traverser les époques ? Lui qui était déjà un dignitaire d’Etat à l’époque de l’indépendance en 1960 est toujours dans les starting blocks pour aller à la conquête du pouvoir. Cette capacité à résister à l’usure du temps fait dire à certains qu’il aurait bu une potion qui lui donne la possibilité de rajeunir tous les 5 ans. Cela semble d’autant plus invraisemblable que « le leader maximo » est au crépuscule de sa vie et a des difficultés à se mouvoir comme un jeune homme de 15 ans.

4) Joseph Kabila

Des rumeurs persistantes attribuent à l’actuel président congolais des assassinats par empoisonnement de ses opposants ou même de quelques dignitaires du régime. Le chef de l’Etat est d’autant plus doté des pouvoirs mystiques qu’il n’a pas besoin de recourir aux services d’un « empoisonneur professionnel ». Il a juste besoin de décider qui il veut voir mourir et c’en est fini pour celui-ci : un mort s’en suivra après un simple malaise.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (2)