article comment count is: 2

D’où viennent ces propos haineux contre les Luba à Kinshasa?

A Kinshasa, on retrouve plusieurs tribus. Les Swahili, les Kongo, les Ngala… Nous avons toujours vécu dans cette diversité qui nous caractérise. Mais depuis l’élection d’un Luba à la tête du pays, des propos pleins de haine tribale contre les Kasaïens se multiplient. La plupart sont des stéréotypes sans aucun fondement.

Découvrez dans ce billet le témoignage de Prisca Manyala, une jeune étudiante en management des affaires à l’Université de Kinshasa. L’histoire se déroule à bord d’un avion en provenance d’Addis Abeba, destination Kinshasa.

Une affaire de bagage

À 10h30, nous embarquons dans l’avion pour Kinshasa à l’aéroport d’Addis Abeba. Je me suis assise près d’un hublot. J’aime bien à côté du hublot pour observer le paysage. Certains passagers continuent à ranger leurs bagages lorsque tout à coup j’entends rouspéter une femme. Que se passe-t-il ?

La femme en colère se tient juste à l’entrée de l’avion. Elle n’en finit pas de râler. Sa colère éveille la curiosité de tout le monde. Elle maugrée en lingala, les mains sur la hanche : « Azo sakana na ngai ? ye nani, sia ! » (Il se joue de moi ! Pour qui se prend-il).

Une autre dame assise en diagonale, d’un tempérament doux, lui demande : « Qu’y a-t-il, madame ? » C’était comme si elle venait de jeter de l’huile sur le feu. La femme à la mauvaise humeur rétorque avec dédain après un long « mtsu ! » et dit : « Kasi Muluba moko boye tss ! Azo botelanga mucomprena po na tie sac likolo ya ordinateur na ye ! » (Regardez-moi cette espèce de Muluba qui ose s’en prendre à moi parce que j’ai mis mon sac sur son ordinateur).

Dans l’avion, tout le monde proteste à haute voix. « Oh maman ! Est ce que papa wana oza sûr aza Muluba ? » (Es-tu sûre que ce monsieur est Luba ?), interroge un jeune qui portait des oreillettes. Et d’ajouter : « Ba luba basala nini ? Te mère, silika kasi kokotisa ba luba te ! Ata aza muluba, osali mabe ! » (Que t’ont fait les Luba, madame ? Tu peux t’énerver mais il faut pas y mêler les Luba quand-même !).

Finalement, mon voisin de siège, âgé d’environ 50 ans, se tient debout et hausse le ton et parle avec autorité, comme les hommes savent bien le faire. Son accent français est parfait. Il dit : « Pourquoi cette haine contre les Baluba ? Tout le temps : ‘’Muluba, Muluba’’ ! Il faut savoir respecter les gens, madame, hein ! » Un silence de cathédrale dans l’avion. Tous, nous l’écoutons. C’est alors que la fameuse femme s’est rassise, vraiment couverte de honte. Elle ne dit plus rien.

C’est plus tard que je découvre que le monsieur à la voix sèche s’appelle Kongolo. Par-là, je comprends qu’il est aussi Luba comme moi. Oui, moi aussi je suis Luba et j’en suis fière ! Mais là encore c’est un stéréotype à son sujet, car tous les Kongolo ne sont pas forcément luba.

Ce que j’entends souvent dans les rues

On ne cesse de dire que les Luba sont orgueilleux de nature. Lorsque l’on voit les motards à Kinshasa, j’entends toujours les gens dire : « Wana Muluba ! » Pire, on les appelle « Wewa », ce qui en tshiluba signifie : « Toi. » Pourtant, ils ne sont pas tous des Luba. Je me souviens même  avoir entendu quelqu’un raconter à ses amis qu’il a vu un accident de circulation « où cinq personnes et un Luba ont perdu la vie ». Comme quoi, dans sa petite tête tribaliste, les Luba ne sont pas des personnes humaines.

De tels propos sont inacceptables. Congolais, apprenons à nous aimer.

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (2)

  1. Pourquoi ces pratiques ne peuvent pas prendre fin une fois pour toute et chose drole, tous ces détracteurs des luba n’ont pas de raisons valables qui justifient leurs mépris et dédains a l egard de kasaïens svp, apprenez a respecter la vie d autrui car si toi tu ne considere personne mêmement tu ne serait pas aussi considerer comme personne

    1. Ne vous inquietez pas outre mesure ! Qoui que les luba fassent, ils seront toujours victimes de haine et d’intolerance, sans aucun fondement. Decidement, je suis de plus en plus convaincu que leur situation est semblable a celle des juifs en Europe. A tous les luba du monde entier, moi je dis, courage ! Tenez bons . Ne perdez pas de temps a vous defendre ou vous justifier car , personne ne changera son point de vue sur vous. Il s’agit d’une haine aveugle, des reactions insensees…que personne ne peu justifier

  2. Intéressant et en même temps interpellateur comme article qui nous questionne sur nos habitudes tribales que parfois nous exerçons de façon comique ou encore pour dévoiler la haine cachée qui ne nous valorise pas…

  3. Je suis pas luba mais rassurez vous je suis hyper fier de me considérer comme tel cad Luba. Ils sont courageux, ambitieux et braves. Je le comparent toujours aux Texans et soyez en sûr, qu’on le veuille ou non ils restent congolais et le succès d’un Luba reste aussi mon succès.
    #Je_suis_luba_je_reste_congolais

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.