article comment count is: 1

Le rasta et sa compréhension du cannabis

Pendant que la plante fait ses preuves en termes de propriétés médicinales et que plusieurs pays la légalisent, le cannabis reste illégal en République démocratique du Congo. Cultiver ou consommer du chanvre est une infraction, peu importe la quantité. Pourtant, le chanvre fait partie des valeurs africaines que le rastafari défend. Les rastas affirment que cette plante a des vertus sociales et sanitaires indiscutables. Qu’attend la RDC pour légaliser le cannabis ?

Je sais que ce que je dis me ferait passer pour quelqu’un d’immoral ou un consommateur de cannabis. Mais rassurez-vous, je ne le suis pas. Je ne suis pas non plus rasta, car ces derniers sont victimes d’un préjugé qui les classe tous parmi des fumeurs de chanvre. Je vous assure que c’est tout le contraire. Les rastas sont des personnes réfléchies et qui  participent même à l’organisation de la vie sociale (travaux d’intérêt public, galas de charité, etc.) Certes à les voir avec leurs dreadlocks, on penserait que c’est le résultat d’une vie d’ébriété. Mais saviez-vous qu’ils sont très organisés ? Chaque rasta respecte sa hiérarchie et chacun fait sa part de travail selon sa responsabilité. Des drogués seraient-ils capables de ce cela ? Non, à mon avis.

Protéger la plante de cannabis, un des rôles du rasta

La plante de cannabis fait partie des insignes des rastas. Mais pourquoi cette plante leur importe tant, l’un d’eux du mouvement Rasta Ouran (orientation de l’unité des rasta de l’Afrique noire, NDLR), m’a expliqué : « Parmi les missions pour lesquelles nous existons figure celle de protéger les valeurs africaines. Et le chanvre est parmi ces valeurs africaines… » Voyant mon étonnement, il éclaircit rapidement son propos : « Depuis la nuit des temps, le chanvre (cannabis) a toujours été utilisé comme médicament en association avec d’autres plantes. Il est dommage que certains ne reconnaissent que les effets psychotropes de cette plante et la jugent uniquement sur cette base, en oubliant son côté thérapeutique que pourtant beaucoup de laboratoires reconnaissent actuellement.  »

Et oui, plusieurs laboratoires et même l’Organisation mondiale de la santé a reconnu les effets thérapeutiques des extraits du cannabis.  Mais une autre raison c’est que la plante de cannabis est également utilisée dans la fabrication des habits. Pour ces raisons, ne pensez-vous pas que cette plante devrait être légalisée et sa circulation régulée ?

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

  1. Pour moi, il faut pas légaliser cette plante, malgré qu’elle a une importance dans certains cas, mais le tabac nuit la santé mentale d’une personne. Le tabac restera toujours la plante qu’on doit combattre pour que les gens ne le prennent.