article comment count is: 1

RDC: inquiétante prise en charge des victimes du 19 septembre

À travers un communiqué de presse, André Kimbuta, le gouverneur de la ville-province de Kinshasa fait un appel aux victimes des manifestations du 19 au 20 septembre 2016 dans les rues de la capitale congolaise. L’objectif : leur remettre une somme d’argent, appelée « frais funéraires ». Les gens se sont bousculés pour toucher à cette cagnotte.

Lors de mon passage à Kinshasa, capitale de la RDC, j’ai vécu par malheur les effets des manifestations du 19 au 20 septembre 2016. Ces journées ont été cauchemardesques.  Les affrontements entre les manifestants de l’opposition et la police ont fait des dizaines de victimes. Une trentaine de personnes aurait été tuées selon les autorités, plus d’une centaine selon l’opposition.

De son côté, le ministre de l’Intérieur dénonçait « un mouvement insurrectionnel » et la férocité d’une bande de pillards. Quant à l’entourage d’Étienne Tshisekedi, il accuse les forces de l’ordre d’avoir d’emblée tiré à balles réelles sur le cortège des manifestants.

Le nombre de victimes est choquant mais j’ai été particulièrement outré par le communiqué de presse du  gouverneur. Il appelait les familles des victimes d’aller s’enregistrer au Ministère provincial de la population afin de recevoir une somme d’argent par personne tuée, à condition d’exhiber une preuve.

Difficile de détecter les vraies victimes

 Ces manifestations étaient violentes et en minimisant l’affaire, le gouvernement cherche à faire des économies. Une rumeur selon laquelle les familles des victimes pourraient recevoir des sommes allant jusqu’à 5 000 $, a rapidement circulé dans la ville,

 Pour se racheter une de fois de plus, le gouvernement Kimbuta a déclaré publiquement que « toutes les victimes de ces manifestations seraient enterrées aux cimetières des riches ».

Au lieu de payer les familles pour la mort de leur proche, les autorités devraient plutôt prévenir ce genre de situation. Le gouvernement Kimbuta s’auto-condamne en voulant se racheter et payer les familles. Tout est dit !

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

  1. Notre gouvernement doit apprendre à encadrer les manufestations mais aussi les manufestants doivent d’abord se rassurer si leur marche est accepté avant d’y aller.La vie coûte chèr mes amis!

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.