Kigali by night, une ville qui fait rêver pour sa beauté toute personne étrangère, Kigali 2019, @HabariRDC
article comment count is: 0

RDC : pourquoi ne pas suivre l’exemple du Rwanda ?

Le Rwanda a récemment décidé d’accueillir sur son sol jusqu’à 30 000 réfugiés bloqués en Libye. Alors que tout le monde semble se demander ce que des migrants africains dont le seul objectif est d’atteindre « l’eldorado » européen peuvent aller « foutre » au Rwanda, une analyse plus approfondie montre que cette décision est d’une grande importance stratégique. Elle permettra au Rwanda de bénéficier d’un traitement de faveur de l’Occident.

Même si le contrat pour accueillir ces réfugiés a été signé avec le HCR et l’Union africaine, le principal bénéficiaire d’une telle décision est bel et bien l’Union européenne. Outre les avantages financiers dont son pays bénéficiera pour « intégrer » ces réfugiés, le président Paul Kagame sait qu’en accueillant des gens que l’Europe veut éloigner de sa frontière par tous les moyens, le vieux continent lui sera toujours redevable. L’homme fort du Rwanda pourra toujours utiliser ce levier pour faire taire autant que possible les critiques récurrentes sur les violations des droits de l’homme dans son pays.

Les réfugiés : un problème ou une opportunité ?

Mais ce n’est pas tout. Le Rwanda dit qu’il va accueillir d’abord des groupes de 500 personnes et qu’il privilégiera les ressortissants venant de la Corne d’Afrique. Ceci permettra au Rwanda de sélectionner parmi ces réfugiés les gens hautement qualifiés qui seront d’une grande utilité à ses projets de développement. Des études faites par le professeur de l’Université d’Oxford, Alexander Betts, surtout en Ouganda, ont montré que les réfugiés venant de la Corne d’Afrique (Somalie, Ethiopie, Erythrée) sont des gens très entreprenants qui deviennent des grands patrons d’entreprises et qui créent des emplois importants, surtout dans la restauration, le commerce, les bureaux de changes, etc. Ces gens apporteront beaucoup à l’économie rwandaise. C’est en cela que la décision du Rwanda est un coup de génie : quand presque tout le monde voit les réfugiés comme un problème, Kagame les voit comme une opportunité pour son pays.

Une leçon pour la RDC

La diplomatie de Paul Kagame doit servir de leçon pour la RDC, et surtout pour son nouveau président Felix Tshisekedi. Le Rwanda est un pays minuscule, mais il est parvenu à conquérir les âmes des Africains et des Occidentaux. Le président rwandais est le président préféré des jeunes Africains, à en croire l’opinion positive dont il bénéficie sur les réseaux sociaux. Sous le leadership de Paul Kagame, le Rwanda est perçu comme un pays d’ordre, de propreté,  de bonne gouvernance, d’innovation, des technologies de l’information et de la communication. Bref, un pays d’avenir. A côté, la RDC donne toujours l’image d’un pays de guerre permanente, des femmes violées, de désordre, d’Ebola, etc. Il faut donc que Felix Tshisekedi se mette – pourquoi pas – à l’école du Rwanda, pour que dans 10 ans la RDC ait dans le concert des nations l’excellente réputation dont bénéficie le Rwanda aujourd’hui.

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (0)