article comment count is: 0

Rencontres et Profils : Ezéchiel Muzalia, 19 ans, poète célèbre de Bukavu

« Je rêve de devenir un grand poète ».

C’est à l’âge de 13 ans qu’Ezéchiel MUZALIA a décidé de suivre les pas de son père en devenant aussi poète. A 19 ans aujourd’hui, il est le plus jeune et le plus talentueux poète de Bukavu, sa ville natale.

Dans cette émission, Ezéchiel nous parle de sa passion pour la poésie et  de son rêve de devenir le plus grand poète de sa génération.

Cette émission est produite par Razzack Saizonou. En voici quelques extraits.

Razzack Saizonou : comment es-tu devenu écrivain-poète ?

Ezéchiel Muzalia : on n’apprend jamais à quelqu’un à écrire. Moi j’ai commencé à écrire quand j’avais 13 ans. J’ai embrassé la poésie quand j’avais 15 ans. J’ai commencé à écrire et je donnais mes textes à mon père, parce que lui-même est un poète. Il lisait et corrigeait. C’est comme ça que j’ai évolué jusqu’à l’âge de 18 ans…

Razzack Saizonou : Justement, parlant de ton père quels sont les conseils qu’il te donne souvent ?

Ezéchiel Muzalia : Mon père me dit toujours qu’il ne faut pas mettre l’argent au dessus de tout. Il m’encourage et me dit de ne jamais baisser les bras, de continuer à écrire. On ne sait pas ce que l’avenir nous réserve, mais d’être persévérant. Et si vous m’aviez identifié et  invité à cette émission, c’est parce que  j’ai suivi les conseils de mon père…

Razzack Saizonou : Le poète peut-il changer le monde ?

Ezéchiel Muzalia : Oui, le poète peut changer le monde et le rendre meilleur. Prenons l’exemple de Victor Hugo. Il a écrit des poèmes au temps de Napoléon. Ce sont des poèmes très forts qui ont eu d’impact sur toute l’humanité et aujourd’hui encore il demeure un grand poète, car à travers ses œuvres on tire toujours des leçons.

Razzack Saizonou : Qu’est-ce que tu aimerais changer dans la société avec la poésie ?

Ezéchiel Muzalia : Utiliser la poésie pour contribuer à la paix dans mon pays.  J’écris pour que mon pays change et devienne un pays stable où règnent la sécurité et le mieux-être.

Toutes les semaines, #RProfils donne la parole aux jeunes et aborde des sujets qui font bouger l’Afrique. N’hésitez pas à télécharger les éditions afin de les réécouter ou de les diffuser sur vos ondes.

Discutez des émissions avec nous sur Facebook et Twitter !

Et si vous voulez accéder aux anciennes émissions, c’est par ici.

Partagez-nous votre opinion