article comment count is: 9

Rencontres et Profils : le rappeur RJ Kanniera « ne respecte pas trop les normes »

« La musique m’a appris le sens réel de la vie et à rester humble ».

De son vrai nom Joe Ngoïe Mwema, RJ Kanierra est un artiste rappeur qui a crée son propre concept le « ratatam » pour mieux faire passer son message au sein de la jeunesse congolais

Très adulé dans son Lubumbashi natal et même au-delà, RJK, veut aussi utiliser son style musical pour apporter du sang neuf à la musique congolaise. Dans cette édition de Rencontres et Profils, il nous parle de sa carrière et surtout du rôle que la musique joue dans sa vie.

Cette émission est produite par Razzack Saizonou. En voici quelques extraits.

Razzack Saizonou : RJK à t’écouter on a l’impression que tu es un révolté, quelqu’un qui aime ruer dans les brancards ?

RJ Kanierra : de révolté…je peux dire oui parce que ceux qui se font passer pour des sérieux et honnêtes ne le sont pas. Vous n’avez qu’à voir le triste spectacle qu’offrent nos hommes politiques. Ils sont tout le temps en costume cravate et pourtant rien ne va dans nos pays.

Razzack Saizonou : Qu’aimes-tu  dans la musique ?

RJ Kanierra : La scène, quand je partage ma conception, quand je partage ma façon de voir les choses avec mon public, quand je chante avec le public et vois que je peux changer deux ou trois choses, quand le public me réclame, ça j’adore.

Razzack Saizonou : Tu as créé un style musical propre à toi que tu as nommé le Ratatam, qu’est-ce que c’est ?

RJ Kanierra : C’est un jeu de contre temps. C’est une fusion de plusieurs rythmes congolais à laquelle j’ai ajouté une bonne dose de Rap et ça donne ce que ça donne. Dieu merci, ça marche.

Razzack Saizonou : Dans une de tes chansons phares intitulée « la Congolaise », tu es taxé de faire l’apologie de l’infidélité, est-ce vrai ?

RJ Kanierra : Non, j’essaye de faire comprendre à la femme légitime qu’elle doit rester à la maison. Ça ne sert à rien d’aller chercher monsieur dans telle ou telle boîte de nuit parce qu’il n’est pas vite rentré à la maison ou aller menacer la fille du voisin… Je dis à la femme qu’elle doit attendre à la maison que son mari rentre pour lui tirer les oreilles. Et je conseille à toutes les femmes de ne jamais se marier pour l’amour mais plutôt pour le cœur…

Toutes les semaines, #RProfils donne la parole aux jeunes et aborde des sujets qui font bouger l’Afrique. N’hésitez pas à télécharger les éditions afin de les réécouter ou de les diffuser sur vos ondes.

Discutez des émissions avec nous sur Facebook et Twitter !

Et si vous voulez accéder aux anciennes émissions, c’est par ici

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (9)

  1. J aime quand cet homme parle. Tu sens qu I’ll sait exactement ce qu I’ll veut… Voila voila pourquoi sa musique plane

    1. Commentaire *sincerement rj est parmi les rares artistes congolais qui savent la valeur intrinsèque de ce qu’ils font. c’est une fierté de t’avoir Soko Ya kenya.

  2. j’aime quand l’homme de kaniera parle même devant la presse, tu sens vraiment que je suis devant un homme inspiré, un vrai washo boka

  3. j’aime bien quand rj s’exprime devant la presse,et surtout quand il chante,on enttend qu’il a une experience et la musique est son don.washo boka

  4. J,aime r.j kanierra parcque ,lui chante ce qui lui concerne et sa vie privé et il n’ insulte pas ses amis comme les autres les font.