article comment count is: 4

Le retour de Tshisekedi à Kinshasa, qu’en pensent les Kinois?

« Ya Tshitshi sala ozonga ». « Nous attendons ton retour Tshisekedi », entend-on dans les rues. L’annonce du retour d’Etienne Thsisekedi au pays bouleverse la donne politique à Kinshasa. 

Dimanche 18 juillet 2016, je me prépare pour aller écouter les « Parlementaires Debout » (rendez-vous quotidien des lecteurs des journaux parus à Kinshasa) du Rond Point Ngaba. Arrivé sur le lieu, je constate que les Congolais ont commencé à braver la peur d’exercer leurs droits constitutionnels et notamment celui ayant trait à la liberté d’expression. 

Un houleux débat public attire mon attention. Effigie de Tshisekedi sur son tee-shirt, un chapeau sur la tête à la manière de Tshisekedi, un monsieur ayant un air sérieux,  harangue  la foule, abordant tous les sujets politiques et tous les événements qui se passent en Europe, lieu où se trouvent les grandes figures de l’opposition. « En Europe, ils ont obtenu le soutien de tous les gouvernements européens, ils sont derrière eux.. » dit-il, comme s’il y était… Etonnée,  la foule qui n’est pas suffisamment informée ne fait que l’observer en posant de plus en plus de questions. Quelques minutes plus tard, un autre bon-parleur le rejoint. Celui-ci, semble-t-il, est du côté du mouvement présidentiel. La bataille commence. 

« Ya Tshitshi rentre bientôt, préparez vous à plier bagage », scande le premier, l’homme de Tshisekedi. Fermant son front, le second dit, « il rentre pour dialoguer, donc c’est pour se conformer à notre volonté ». A l’écoute de ces propos, la peur s’empare de la foule, qui hue ce dernier l’accusant d’être un agent secret. Ces décrypteurs de journaux n’ont pas attendu longtemps pour mener des actions brutales contre le trouble-fête. Après avoir rapidement balayé le comportement des « ennemis de la démocratie », nos hommes reprennent leur causerie autour de l’arrivée du « président élu », monsieur Etienne Tshisekedi appelé affectueusement par les kinois « ya Tshytshi ».

« Touche pas à ma constitution »

Cet accueil se prépare aussi dans les partis politiques de l’opposition ainsi que dans les associations de la société civile. Auprès des étudiants de l’Université de Kinshasa que j’ai surpris entrain de passer les commandes des tee-shirts sur lesquels il est écrit : « Touche pas à ma constitution », « article 64, je t’aime », l’effervescence n’est pas en berne.

Nous reviendrons encore sur ce sujet dans nos prochaines publications. Le retour des leaders de l’opposition à Kinshasa va enfin (il faut espérer) faire régner la démocratie dans le pays, car on ne peut pas parler de démocratie dans un pays où l’opposant vit entre exile et prison. Bon retour chez toi ya Tshitshi. 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (4)

  1. C’est que toutes les partis politiques de la mp ont du retour de Mois katumbi et de ya Tshitshi au Congo et c’est previsible……..

  2. c’est évident, s’il aura lieu de distribuer ces tee-shirt dans tous les coins de territoire national , faites-le. Nous nous tenons bel et bien sur nos deux pieds pour décourager énergétiquement ceux qui croient que la rdc est un billet privé . la constitution est là pour nous mettre en tout droit, pourquoi se placer les machettes aux coups? Revenons à la réalité de chose svp. c’est notre Congo et non pas son Congo ou leur Congo .

  3. Mercredi 27/07/2016 jrnee internationale Etienne Tshisekedi oboyi osali mokili na yo. La communauté internationale est témoin de l’événement

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.