article comment count is: 9

Roger Lumbala : pourquoi je soutiens Bruno Tshibala ?

Depuis la mort d’Étienne Tshisekedi, l’opposant Roger Lumbala n’est pas en bons termes avec Félix Tshisekedi. Le leader du Rassemblement des Congolais démocrates et nationalistes (RCDN) soutient le Premier ministre Bruno Tshibala, et accuse Félix Tshisekedi d’avoir vendu l’UDPS à Moïse Katumbi.

Dans une interview coproduite par Habari RDC et Radio Télévision Fraternité à Mbujimayi, Roger Lumbala parle également de son combat politique dans l’opposition. Il répond aux questions du journaliste et blogueur Jean-Michel Kabangu.

Habari RDC : Depuis la mort de Tshisekedi, on ne connaît pas votre position, êtes-vous encore dans l’opposition ?

Roger Lumbala : J’ai toujours dit que je suis l’adjoint d’Étienne Tshisekedi. De son vivant, Étienne Tshisekedi était appelé le Moïse libérateur du Congo. Or, dans la Bible, Moïse n’a pas fait entrer les Hébreux dans la terre promise. C’est Josué qui l’a fait. Et Josué n’était pas le fils né de Moïse, il était simplement son collaborateur. Ainsi, Étienne Tshisekedi était le grand lion, moi je suis le petit lion. Quand le grand lion meurt, c’est le petit lion qui prend la relève.

Pourquoi le courant ne passe pas entre vous et Félix Tshisekedi ?

D’abord, sachez que je ne suis pas de l’UDPS, j’ai mon parti c’est le RCDN, mais je soutenais Étienne Tshisekedi. Aujourd’hui, vous êtes tous témoins que Félix Tshisekedi soutient Moïse Katumbi, un candidat président de la République et dont le frère Katebe Katoto était à l’époque candidat Premier ministre. J’ai appelé  mon petit frère Félix pour lui dire d’occuper le poste qu’avait occupé  son père, à savoir, la présidence du Conseil des sages du Rassemblement et du Conseil national de suivi de l’accord (CNSA). Il a refusé et a donné ce poste à Pierre Lumbi. Or le CNSA est un organe qui aura à surveiller les élections. Je ne pouvais pas accepter de telles erreurs de la part de Félix Tshisekedi. Car à l’époque, cela donnait le schéma suivant : Katumbi candidat président de la République, Katebe Katoto candidat Premier ministre et Pierre Lumbi président du Conseil national de suivi de l’accord. À ce moment-là, je me demandais où est la place du Kasaï ?

Je n’ai rien contre Moïse Katumbi, encore moins contre Pierre Lumbi : ce sont mes compatriotes. Mais je tenais à ce que le Kasaï soit aussi représenté à l’un des postes que j’ai mentionnés. Voilà la raison de mon désaccord avec Félix. Je refuse de m’inscrire dans sa logique de vendre le pouvoir pour de petites sommes d’argent que l’on distribue aux gens.

Vous avez soutenu Bruno Tshibala, pourtant vous n’avez eu aucun poste dans son gouvernement, n’êtes-vous pas déçu ?

Je ne suis pas déçu. J’ai soutenu Bruno Tshibala parce qu’il a été le confident d’Étienne Tshisekedi pendant 36 ans. Bruno Tshibala était le secrétaire général adjoint de l’UDPS et porte-parole du Rassemblement. C’est lui qui organisait les activités du Rassemblement.

Moi je suis un homme de conviction. La vie du pays ne peut pas s’arrêter parce que Roger Lumbala n’a pas eu un poste dans le gouvernement Tshibala. Mon souci, c’est le bien-être du peuple congolais.

Je soutiens Bruno Tshibala, pour qu’en travaillant pour notre pays, il puisse aussi se souvenir du Kasaï. Je prie que Dieu l’assiste afin qu’il redresse la Miba et ait une attention particulière sur le Kasaï, car avant lui, tous les autres Premiers ministres ont aussi travaillé pour développer leurs provinces d’origine. Aujourd’hui, on entend dire que la ville de Kindu et la province du Maniema se sont redressées. Il faut qu’il en soit également ainsi pour le grand Kasaï. On ne peut pas rester éternellement dans l’opposition. Étienne Tshisekedi est resté opposant pendant plus de 36 ans, qu’est-ce que le Kasaï a eu ? Devons-nous continuer avec la même politique ?

S’agissant de mes relations avec l’UDPS, je suis contre Félix Tshisekedi car il a vendu l’UDPS. Moïse Katumbi s’est emparé de l’UDPS, il voulait s’emparer également du Rassemblement. Heureusement, nous « les lions » nous étions-là et nous lui avons barré la route.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (9)

  1. que ce petit lion nous dise ce qu’il est aller chercher dans la rébellion su M23 avant de le croire.

  2. Vraiment Le Congo Vient D’avoir Alors Les Grands Politiciens Pensants Et Qui Savent Comment Philosophiez Les Choses. Mr Roger Lumbala Tu Mèrite Etre Une Grande Personnes Parmis Les Personnes Qui Gerent Ce Pays. C’est Juste Qu’au Par Avant Je Ne Te Savais Pas…! Mais Suite À Cette Nouvelle Philosophie De Leadership Que Tu Montre La Population Congolaise… Je T’accepte Et Je Te Soutiens À 200 %. Vraiment Je Deviens Directement Membre De Ton Parti Politique. Tu Merite Vraiment. Nous Sommes Fatigue Par Les Démagogie De Moïse Katumbi Avec Son Esclave Felix Tshisekedi. Ce Dernier Ici Ne Prendra Jamais Le Pouvoir Dans Ce Pays, Et N’aura Jamais Nul Ministére Dans Cet Etat Des Pensants Comme Toi. Et Puis Quelque Chose Que Même Son Père Qui N’a Pas Été Même À Mésure De Faire Croit-il Que Lui Sera Alors À Mésure De Faire. Son Père Etait Populaire Mais Il Ne Savait Comment Transformé La Popularité En Pouvoir. Et On Dit Toujours <> Donc Lui Aussi Sera Comme Son Père. Il Ne Gagnera Jamais …

  3. Roger Lumbala est une personne qui ne sait pas bien reflechir.Comment pense-t-il premièrement au kasaï?
    Il est en desaccord avec Felix Tshisekedi parcequ’il a refusé le pouvoir dont lui(Roger Lumbala) avait besoin.S’il aime le kasaï qu’il devienne alors gouverneur au lieu de faire trop de bruit.

  4. Quand quelqu’un pense seulement aux intérets de son orinine, est-il vraiment un vrai politicien. Les congolais sont uns, vraiment Lumbala ne mérite même pas etre un Chef de village. Il est un vrai tribal et ne peut rien!!

  5. Roger Lumbala n’est pas normal.il parle seulement du grand kasaï.donc la rdc a une seule province nommée kasaï? quand on est 1er ministre ou ministre,député national,on sert toutes les provinces pas seulement sa natale province. Roger L. est un tribaliste de mauvais goût.c’est pourquoi t’as pas eu le ministère.honte à toi

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.