article comment count is: 0

« Et autres choses » : la chanson anti fausses promesses électorales au Nord-Kivu

Le chanteur Shako Babutwa vient de lancer une chanson qui fait un tabac au Nord-Kivu. Elle est intitulée « Ma ». Dans l’est de la RDC, on l’a nommée « Et autres choses ». A l’approche des élections, cette chanson interpelle les électeurs et les candidats. Surtout les candidats qui viennent avec des promesses mirobolantes et même farfelues, pour s’assurer le vote du peuple.

Dans la chanson, l’auteur – qui se fait passer pour un candidat député – promet même des « hôtels, des hommes et des préservatifs » aux prostituées si celles-ci votent pour lui ! C’est sa façon de mettre à nu les exagérations des candidats aux élections. Nous l’avons rencontré !

Promettre le ciel pour être élu député sur terre

Tout Congolais qui a au moins une fois vécu une campagne électorale sait comment cela se passe. On a des candidats députés qui promettent tout à la population : routes, stades, ponts, écoles… Ce qui n’est pas du tout le rôle d’un député. Il y a aussi des candidats présidents de la République qui promettent l’eau, l’électricité, les emplois et toutes ces choses… Mais une fois élus, ils oublient leurs promesses ! « L’idée de cette chanson m’est venue lorsque j’ai vu que nous sommes déjà en plein dans une période électorale », explique l’artiste. Et de poursuivre : « Les candidats promettent beaucoup de choses pendant la campagne, mais une fois élus, ils ne se soucient plus de la population qui a voté pour eux. J’ai voulu dire à la population d’être vigilante. »

Shako Babutwa pense que d’autres artistes comme lui devraient eux aussi aider à sensibiliser la population et participer à l’éducation électorale des citoyens.

Quel est vraiment le rôle que doit jouer un candidat ? Dans tous les refrains de sa chanson, l’artiste brosse une série de promesses et de stratégies dont usent régulièrement les candidats pour convaincre les électeurs. Voici les refrains : « Si je [suis élu] je vais vous construire des routes, des écoles, des églises, des hôpitaux, et autres choses. Aux cultivateurs je donnerai des machettes, des tracteurs, des semences, des champs, et autres choses. Pour les chômeurs, nous allons créer des emplois, des ASBL, des ONG, des microcrédits, et autres choses… »

Oui, il y a des candidats qui promettent tout cela ! « Et autres choses » veut dire, selon l’artiste, tout ce qu’on promet, même les choses qu’il n’a pas mentionnées dans la chanson !

Je vous donnerai tout et autres choses

Le point fort de cette chanson c’est quand elle dit : « Et autres choses », sans expliquer ce que cela signifie. Chacun fait sa propre interprétation de ces choses que l’artiste ne cite pas. Pour certains, c’est des faveurs sexuelles, pour d’autres c’est des avantages inavouables, etc. Mais il y a quand même cette promesse dans les paroles de la chanson : « Les prostituées je vais leur donner des hommes (clients), des chambres, des hôtels, des condoms et autres choses ! Les fumeurs je vais réduire les prix des cigarettes, et je vous offrirai de la marijuana, et autres choses. » L’auteur lui-même est conscient qu’il exagère, estimant que celui à qui le message est adressé comprendra !

Même si personnellement j’émets quelques doutes sur cet opus, je reconnais tout de même que l’auteur a un style original. Laissons l’art aux artistes, moi je me concentre sur le blog « et autre choses » !

Vous pouvez écouter la chanson ici

 


 Vous pouvez lire aussi : 5 faits qui démontrent que les élections du 23 décembre sont mal parties

 

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.