Lebon Kasamira devant le Kigali Arena, Kigali, Rwanda
article comment count is: 0

Youth Connekt Africa summit : impossible ne devrait plus être africain

Du 09 au 11 octobre, j’ai participé au compte de la communauté Habari RDC à la troisième édition du sommet de la jeunesse africaine Youth Connekt Africa Summit 2019 à Kigali au pays de Kagame. Pour moi, ce sommet est une chance pour l’émancipation de la jeunesse africaine, parce qu’il permet un dialogue entre les chefs d’Etats et leaders mondiaux et les jeunes. C’est une occasion de parler sur ce qui est le rôle de la jeunesse dans la société pour l’innovation, l’émergence et le développement économique de l’Afrique.

Je prends le devant pour l’émergence de l’Afrique

Le potentiel de la jeunesse africaine reste endormi. Simplement parce qu’il n’y a pas, ou presque, d’accompagnement des gouvernants. Leur chance n’est pas offerte aux jeunes par ceux qui les dirigent. Normalement ce sont les gouvernants qui devraient investir dans la jeunesse, avoir de fonds pour les initiatives des jeunes dans chaque pays serait important pour permettre aux jeunes entrepreneurs de s’en servir puis rembourser même à moindre intérêt.

« La jeunesse ne devrait plus attendre les financements venant de l’occident pour se lancer. C’est possible d’entreprendre sans étendre les mains. Il faut seulement avoir la volonté, la vision et objectif. », a dit l’ancien footballeur de Chelsea, Didier Drogba, présent au forum.

Booster l’économie de l’Afrique à travers la jeunesse numérisée

Atteindre l’économie numérique escomptée Made In Africa n’est pas un rêve, mais il faut pour cela investir dans la jeunesse.  Mais il faut aussi que cette jeunesse ait la ferme volonté de réussir. Vouloir c’est déjà pouvoir, comme on le dit. « Si Bill Gates a réussi, c’est à force de la volonté et du courage » s’exprime un des invités, Vero Mankou. Il faut cela

 

Partagez-nous votre opinion