article comment count is: 0

Après 10 ans de service, c’est ça mon décompte final ?

Il croyait pouvoir s’acheter une maison et se payer une voiture grâce à son décompte final. Mbujos travaille dans une entreprise à Lubumbashi. Après plusieurs années de service, il décide de démissionner. Impatient de percevoir son décompte final, cet ancien agent ne sait pas la surprise cauchemardesque qui l’attend.

Il était content de quitter volontairement son poste pour se consacrer entièrement à ses activités champêtres. Un jour, répondant à l’appel de son chef de service pour toucher son décompte final, Mbujos s’est présenté à cœur joie. Tout semble bien se dérouler jusqu’à ce qu’on lui remette sa fiche de paie. Mbujos se renfrogne et s’exclame dans tous ses états : « Chef ! Vraiment, après 10 ans de service, c’est ça ma rémunération ? » Pour toute réponse, le chef lui dit : «Mais c’est bel et bien cela ton décompte monsieur. Qu’est-ce que tu croyais ? » Mbujos avait pourtant entendu dire que dans de telles entreprises, un tel a reçu 20 000 dollars de décompte final après x années de service. Il croyait qu’il allait toucher de la même manière dans l’entreprise où il travaillait. Hélas, les choses ne sont pas pareilles partout.

Un peu comme Mbujos, beaucoup de travailleurs congolais pensent pouvoir gagner leur vie en démissionnant sur un coup de tête. Surtout quand ils sont insatisfaits des conditions salariales. Mais souvent, c’est la déception qui s’invite. Un jour à cause de l’ignorance, ce sera peut-être ton tour de t’exclamer sur ton indemnité de fin de carrière.

Ce qu’il faut savoir sur le décompte final

Voici ce qu’il faut savoir. Le travail en RDC est régi par ce qu’on appelle le code du travail. Et en matière de décompte, tout travailleur doit lire les articles 66, 67, 70 et 144, qui renseignent sur les modalités pratiques. Le décompte au sens de la loi n’est pas un avantage, ce n’est qu’un solde de tout compte avec l’entreprise. Et quand il est presté avec préavis, c’est-à-dire que vous êtes avertis ou vous avez averti de la rupture du contrat de travail, le décompte est calculé sur base de trois éléments majeurs : les jours prestés, la prestation préavis et l’indemnité compensatoire de congé. En l’absence de préavis, ou de prestations préavis (le salaire pour les jours après l’annonce de la rupture de contrat), le paiement ne s’effectuera que sur la base des deux autres éléments mentionnés ci-dessus. Il faut aussi que votre salaire mensuel ait été vraiment grand pour que le décompte grimpe.

En RDC, le code du travail en matière de décompte final enregistre beaucoup de lacunes. Pour pallier aux insuffisances du code du travail, certaines entreprises ont ce qu’on appelle une « convention collective », qui donne plus d’avantages, et peut prévoir une indemnité de sortie pour une personne qui démissionne. Mais la loi fixe un salaire minimum très dérisoire qui, une fois considéré lors des calculs du décompte, ne peut que fâcher.

En somme, je pense que le législateur a l’obligation de revoir le code du travail en vigueur car il protège peu les travailleurs congolais. Il faut en relever les faiblesses, consulter les représentants des employés et proposer une loi digne d’une meilleure protection sociale.

 


Vous pouvez relire aussi :

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.