article comment count is: 1

A quoi servent les OGM en RDC ?

L’introduction des organismes génétiquement modifiés (OGM) dans le système alimentaire congolais n’est pas une bonne chose pour nous. Je pense que la RDC, avec ses terres immensément riches en produits de toutes sortes, devrait manger bio, car les semences améliorées sont dangereuses. Hélas, ces OGM envahissent notre alimentation.

Les OGM ont été introduits en Afrique par les pays occidentaux pour améliorer la qualité des aliments, la productivité des rendements et stopper la malnutrition. Les Congolais peuvent profiter de ces avancées agricoles, mais il faut éviter de reproduire les erreurs des Occidentaux dans ce secteur. L’Occident n’est pas un modèle en tout. D’ailleurs, certains pays européens trouvent impropres à la consommation des aliments dont les gènes ont été manipulés. C’est un problème d’éthique ; aussi ils craignent de s’exposer à des risques inconnus pour la santé.

Les aliments améliorés nous améliorent-ils ?

Au Congo, j’estime que l’enjeu pour nous n’est pas d’améliorer la productivité ni le rendement. Nous devons mettre en valeur l’immensité de nos terres arables laissées en friche. Les semences naturelles ont toujours fait leurs preuves. Lorsqu’on les consomme comme aliments, non seulement le goût est bon et naturel, mais aussi le consommateur a la conscience tranquille.

Mais lorsqu’on nous fait manger un poulet de 3 kg qu’on a fait grandir en 40 jours grâce aux médicaments, on a le sentiment qu’on ne mange pas de la viande. Le goût et la saveur n’y sont même pas. Nous remplissons juste nos ventres, sans savoir quelles conséquences ces produits pharmaceutiques et OGM ont sur notre vie à long terme.

Les OGM, aliments de la discrimination

La preuve que les OGM ne sont pas bons, c’est d’abord qu’ils coûtent très peu cher. Bien sûr, ils rendent service aux pauvres. Mais je pense qu’ils nous aident à mourir à petit feu, sans que nous ne le sachions nous-mêmes. Sinon, pourquoi les aliments bio coûteraient-ils deux ou trois fois plus cher que les OGM, si les deux avaient la même valeur ? Nos dirigeants ne mangent que bio parce qu’ils ont les moyens. Ils laissent ces OGM aux pauvres. N’avons-nous pas tous le même droit à une alimentation saine ?

Aujourd’hui, nous avons des OGM et des produits mauvais pour la santé sur toutes nos tables, de janvier à décembre. A Lubumbashi, par exemple, un repas classique est fait à base de farine de maïs importé. Il est accompagné de morceaux de poulets fabriqués en quatre ou cinq semaines, le tout baignant dans une sauce à base d’huile importée et pleine de cholestérol. C’est sans compter d’autres ingrédients bon marché produits en quantité. À cela s’ajoutent le riz et l’arachide génétiquement modifiés.

Les dirigeants sont élus pour protéger nos vies

C’est dommage que les Occidentaux se servent de nous comme cobayes et sans pitié pour faire fonctionner leurs industries d’OGM. Nous dépensons tout notre argent pour manger, mais nous mangeons une mauvaise nourriture. C’est ce qui nous fait tomber malades. Et pour nous faire soigner, il nous faut recourir aux hôpitaux. Or les meilleurs soins médicaux se trouvent en Occident, c’est-à-dire chez ceux-là même qui nous envoient leurs OGM. Ainsi, notre argent leur revient dans tous les cas. Nos dirigeants l’ont-ils compris ainsi ?

On peut dire tout le mal du dictateur Robert Mugabe, président du Zimbabwe. Mais je ne peux m’empêcher de saluer son courage quand il s’oppose aux OGM et à tous leurs dérivés. Des gouvernements responsables devraient imiter son exemple. Ils rendraient ainsi service aux pauvres peuples d’Afrique. Cela implique que nous devions produire nous-mêmes ce que nous mangeons, afin de préserver notre santé.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

  1. merci pour votre constant et je soutiens, de ma part tans que personnel soignant j’ ai toujours était contre ses aliment à OGM, mon frère ici chez nous à bukavu et à goma c’ est compliqué, nous nous ne consommons que ses aliments, nos villages qui fournissaient les aliment traditionnels sont envahis par de milices financés soit par certains de nos dirigent, donc c’ une une guerre géo- politique, que font nos voisins là dont vous, vous parlez, chaque cultivateur chez- uns a deux champs dont un champ en culture bio pour la consommation de la famille et un champ à OGM pour la vente à nos mamans qui partent y acheté de tomates, aubergine, banane plantain, la viande et autres aux yeux des nos dirigeants, peut être raison pour la quelle le taux de diabète et hypertension artérielle à un taux élevé ici chez nous, d’ où il faut sensibilisé la communauté sur les inconvénients de celle-ci

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.