Adolf Hitler, dirigeant des nationaux-socialistes, sort du siège du parti à Munich le 5 décembre 1931. Hitler avait prédit que son parti nazi contrôlerait un jour l'Allemagne. (Photo AP)
article comment count is: 0

La surprenante admiration de Ngoyi Kasanji pour Hitler

« Un grand homme » qui a conquis l’Europe, « un contre tous » ; et que l’on n’a pu déloger qu’après des « appuis extérieurs »… Les surprenants mots du député Ngoyi Kasanji, ancien gouverneur du Kasaï-Oriental, en faveur d’Adolphe Hitler. L’apologie du nazisme, (la connexion est vite trouvée !) ou de ce dictateur allemand qui en est l’image, est pourtant souvent malencontreuse.

Jeudi 25 juillet, le « chaud » député Ngoyi Kasanji, cet ancien gouverneur du Kasaï-Oriental connu pour ses méthodes contre les militants de l’UDPS à Mbujimayi, répond à une « attaque » sur Twitter. Au départ, un tweet dans lequel un homme se présente comme victime d’une affaire vraisemblablement administrative et en appelle à l’intervention des autorités, y compris à Mbujimayi.

Quand Ngoyi Kasanji rend hommage à Hitler

L’ancien gouverneur qui semble reconnaître la personne, s’indigne de se sentir visé. Il dénonce en plus un mensonge. « Il réapparaît dans les médias. Comme c’est devenu monnaie courante pour réussir son coup, il faut citer en mal le nom de Ngoyi Kasanji. Là, les portes lui seront grandement ouvertes », écrit-il sur Twitter.

C’est alors que s’ouvre, contre son propos, une salve de commentaires très critiques, à son encontre. Messages auxquels il répond par ailleurs à un rythme plus suivi. C’est jusqu’à ce tweet de Mbuyi de Dieu, repris par un autre internaute, qui rappelle le caractère autoritaire du mandat de l’ancien gouverneur à Mbujimayi. Le twitto le traite alors d’hypocrite, menteur et d’« un petit Hitler ».

C’est alors que Ngoyi Kasanji utilise ces mots assez surprenants pour un député national qu’il est : « Hitler n’était pas n’importe qui. Un grand homme qui a su marquer son temps, un contre tous, il avait pris pratiquement toute l’Europe. Il y a eu les appuis extérieurs pour le déloger. Attention avec ce surnom là… » Donc, il nous prévient !

Un bon député ou gouverneur ne devrait pas louer Hitler

Comme à chacun de ses tweets, le plus souvent, l’ancien gouverneur du Kasaï-Oriental est rapidement cerné. Beaucoup de twittos lui demandent de retirer son tweet, sans quoi il serait signalé à Twitter comme « révisionniste et négationniste et frôlant l’antisémitisme ». De tels propos de la part d’un député, indique Damien, toujours sur Twiter, « c’est simplement scandaleux », justifiant cela par le fait qu’Hitler est « un affreux personnage qui a conduit à un génocide ». Un autre internaute lui demande s’il a vraiment été gouverneur.

Visiblement pas surpris, Ngoyi Kasanji répond des instants plus tard, dénonçant un surnom, celui de Hitler, venu « d’un laboratoire de Kamuina Nsapu ». Avant d’ajouter, comme pour assumer son propos : « Je sais ce que je fais. » Le mouvement Kamuina Nsapu, pour rappel, est une milice née après la mort d’un chef traditionnel dont elle prend le nom, tué par les services de sécurité. Un conflit violent est ainsi né, causant plus de 3000 morts et des millions de déplacés, et aujourd’hui une crise humanitaire majeure.

Kamuina Nsapu à Mbujimayi : une répression d’inspiration hitlérienne ?

L’évocation de cette milice, par exemple, a servi parfois de justification d’une répression des revendications pacifiques. Le cas des militants pro-démocratie de la Lucha qui ont été qualifiés de Kamuina Nsapu à Mbujimayi. Ce que les membres de ce mouvement ont toujours nié, dénonçant une manœuvre visant à les stopper dans leur lutte pour l’alternance au pouvoir de Joseph Kabila.

Que Kamuina Nsapu apparaisse dans le propos d’un ancien gouverneur dans une apologie d’Hitler, à Mbujimayi ou ailleurs, c’est à se demander si ce qui est arrivé n’était pas d’inspiration hitlérienne. Encore quand le dictateur européen est ainsi loué par un ancien gouverneur congolais, connu pour être un dur de l’ancien régime.

En RDC, la loi ne fait pas mention de l’antisémitisme ni même de nazisme. Mais on sait que toute apologie de la violence est passible de poursuites judiciaires.

 

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (0)

  1. Et pourtant l’ancien gouverneur a raison, Hitler n’était pas n’importe qui, ha oui il a conquis l’Europe tout seul, il n’était pas un peureux, dans une époque extraordinaire, il faut des mesures extraordinaires, disait-il, Hitler ne se jamais fait une marionnette d’un état quelconque au monde, encore moins d’un groupe des gens ou d’un individuidu

  2. Tout le monde est libre de dire et écrire ce qu’il pense sur Adolf hitler … c’est un grand homme politique qui avait élevé l’Allemagne et montrer au monde les capacités sur humaine de son peuple et comme tout homme il a eu a commettre aussi des erreurs

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.