article comment count is: 1

Alain Atundu : « C’est le Rassemblement qui bloque les négociations »

Sur les hauteurs du mont « 80 jours », dans le prestigieux quartier de Ma campagne à Kinshasa, habite Alain Atundu. Il est le porte-parole de la majorité présidentielle. Nous l’avons rencontré pour en savoir davantage sur les raisons du blocage des discussions de la Cenco.

Habari RDC : Qu’est-ce qui, selon vous, bloque les arrangements ?  

Alain Atundu : Ce qui bloque aujourd’hui, c’est la composante qui a un problème de leadership. Il appartient au Rassemblement de régler ses problèmes de leadership. Cela ouvrira la voie à la multitude de candidatures au poste de Premier ministre.

Pourquoi la majorité présidentielle (MP) tient absolument à avoir une liste des candidats premier ministre ?

 Si la MP tient à avoir une liste avec plusieurs noms de candidats premier ministre essentiellement issus du Rassemblement, c’est pour permettre au président de la République de se choisir parmi eux un homme en qui il pourrait placer sa confiance, et non pas une personne qui passerait le plus clair de son temps à exposer au grand jour ses désaccords avec le premier d’entre les citoyens congolais. 

Quel avenir donnez-vous au gouvernement de Samy Badibanga ?

Quant à l’avenir, on se souviendra que la Cenco avait accordé deux jours aux délégués de la MP et du Rassemblement pour trouver un compromis sur le mode de désignation du Premier ministre. Plus de sept jours après, aucune avancée significative n’a été enregistrée. Le temps court, mais il joue plus contre le Rassemblement qui a le droit d’avoir son Premier ministre. La République n’en souffrira néanmoins pas outre mesure. Il y a un gouvernement légal et légitime dirigé par Samy Badibanga qui poursuit les objectifs définis par les accords de la Cité de l’Union africaine et de la Saint-Sylvestre, à savoir : le parachèvement du processus électoral et l’amélioration de la situation sécuritaire et sociale de la population congolaise.

Alors qu’on pensait que l’essentiel a été fait avec la signature en catastrophe de l’accord de la Saint sylvestre,  il semble évident que nous ne sommes pas encore sortis de l’auberge. Beaucoup reste encore à faire pour concilier les vues.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

  1. alain atundu est entré. de confondre les choses. c’est la mp qui bloque les choses,l’accord. est claire sur ce point. le rassemblement envois. le nom du premier ministre au president de la republique,celui-ci nomme le premier ministre par decret ou ordonnance. l’accort ne dit pas ,qu’il faut envoyer la liste de 3 personnes pour que le président. choisit. non.il s sont entré. de chercher une personne car faible pour bien le manipulé.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.