Drogue marijuana mauvaise herbes, @Photo Libre
article comment count is: 0

Bugoro, la nouvelle drogue des jeunes de Lubumbashi

Après le shisha, le chanvre et autre shikata (petite cigarette aux vertus aphrodisiaques selon ceux qui la consomment), des jeunes de Lubumbashi ont découvert une nouvelle drogue : le bugoro, connu aussi sous le nom de nsunku! C’est une sorte de cigarette en poudre noire conditionnée comme des bonbons dans des sachets. Elle est vendue entre 500 et 1000 francs congolais (0.3 à 0.7 USD).

« C’est par curiosité que j’ai inhalé cette substance qui fait éternuer », explique un jeune habitant le quartier Golf Malela, à l’ouest de Lubumbashi. « Depuis, je ne manque plus ma réserve de nsunku que j’inhale chaque fois que je prends ma bière », affirme-t-il en exhibant fièrement un petit flacon qui lui sert de récipient.

Un autre jeune explique : « Le jour où j’ai essayé d’aspirer le bugoro, j’ai eu des vertiges, des maux de tête et une forte transpiration jusqu’à faire une chute. Je ne comprends toujours pas pourquoi les gens continuent à consommer cela. »

Égalité à tout prix

Est-ce pour une égalité homme-femme en toute chose ? Des filles consomment elles aussi ce produit. Nana, étudiante, l’a une fois expérimenté. « Avec mon copain, on explore tout. J’ai essayé et je suis tombée fan de bugoro. j’en consomme, surtout quand je prends de l’alcool ! »

Pour les consommateurs, mettre la poudre de nsunku dans les narines permet d’éternuer, du fait de l’irritation qu’elle provoque. Cela aide à se débarrasser de la morve et d’autres déchets des narines, et on se sent soulagé. Mais ce qu’ils ne disent pas, c’est qu’à force de consommer cette matière végétale, les narines restent irritées en permanence. Cela peut être source d’infections diverses.

Attention aux effets du nsunku

Même si aucune étude sérieuse n’a été faite sur cette substance, il y a lieu de craindre les risques de survenue de certaines maladies. En effet, les narines communiquent avec les sinus. Et la poudre qu’on inhale peut se loger dans les sinus et créer un bouchon qui pourrait par exemple perturber le fonctionnement normal des voies respiratoires. Certains organes importants comme les oreilles, les yeux et même le cerveau pourraient également en souffrir.

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (0)