article comment count is: 1

Conclave de l’opposition en Belgique : Kinshasa ouvre les hostilités

En s’attaquant à la Belgique, Kinshasa cherche simplement à mettre en arrière-plan son incapacité à organiser les élections dans les délais constitutionnels. Les Kabilistes ont-ils oublié que eux aussi ont tenu des réunions secrètes récemment à Venise en Italie, à Ibiza en Espagne, à Paris en France, etc. Pourquoi donc la réunion de l’opposition en Belgique leur pose problème ?

S’il y a un petit conseil à donner à Kabila c’est de lui demander d’éviter de multiplier les ennemis en dehors du pays. Le moment n’est pas bon pour lui de se mettre à dos une grande puissance comme le royaume de Belgique, siège de l’Union européenne.

Kabila doit savoir que quand on est en fin du dernier mandat et que l’on a instauré un régime démocraticide comme le sien, il vaut mieux rester en retrait et faire profil bas.

La RTNC utilisée contre la Belgique

À la Radio publique congolaise RTNC, éditos, chroniques et discours anti Bruxelles passent en boucle. La Belgique est accusée d’être le commanditaire et l’argentier du conclave de l’opposition en ayant financé des travaux à hauteur de dix millions de dollars, pour renverser les institutions démocratiques au Congo.

La rhétorique du secrétaire général de majorité présidentielle va dans ce sens. Aubin Minaku a qualifié le forum de l’opposition de  »complot contre la nation » et de  »tentative de coup d’état ». Il y voit la main noire de Bruxelles quand il fait allusion  »aux méthodes de 1960 et 1990″.

Les Congolais sont habitués à se réunir à l’étranger

Depuis plus de 20 ans, le gouvernement s’est toujours réfugié à l’étranger pour résoudre les problèmes du pays. Cela a été le cas à Sun City en Afrique du Sud, à Lusaka en Zambie, à Nairobi, Addis Abeba. Du temps de Mobutu, les négociations avec la rébellion de Kabila père avaient eu lieu sur l’océan atlantique au large des côtes du Congo-Brazzaville. Condamner la Belgique d’avoir abrité une rencontre de l’opposition est en fait un faux débat.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.