article comment count is: 0

Ces enfants forcés à mendier pour nourrir leurs parents à Goma

Oui, des dizaines d’enfants sont réduits à l’esclavage par leurs propres parents dans la ville de Goma. Certains parents formatent les cerveaux de leurs enfants dès l’âge de 3 ans, en les chargeant de mendier pour nourrir toute la famille. Ne pas ramener de l’argent à la maison, c’est manquer à son devoir et expose l’enfant à l’expulsion du toit familial. Notre blogueur Sawy Baeni nous parle de ce phénomène.

À Goma, on les appelle « enfants-rations », en référence au fait qu’ils apportent la ration alimentaire journalière à la famille. Pendant la journée ils mendient, et le soir, au retour à la maison, ils apportent à manger. C’est devenu leur quotidien. Et pendant ce temps, les parents restent à la maison à ne rien faire, ou à faire de nouveaux enfants. Sans emploi, la seule activité c’est faire l’amour pour se distraire. D’ailleurs, plus on a d’enfants en bas âge, plus on espère les exploiter et donc gagner plus d’argent.

Il n’y a pas d’âge pour devenir enfant-ration

Fille ou garçon et peu importe l’âge, certains parents n’hésitent pas à lancer les enfants dans la mendicité. Ces enfants-rations ont développé des techniques pour soutirer de l’argent aux passants. Pleurer, se rouler par terre, réciter quelques passages bibliques aux passants, etc. Tout pour se faire de l’argent. Pourtant ces pratiques sont punissables par les lois nationales et internationales.

La question est : face à un enfant qui mendie, faut-il donner, et de ce fait encourager les parents qui les exploitent, ou alors ne rien donner et essayer de décourager cette pratique mais exposer la famille à dormir à jeun ? A vous de voir.

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (0)